lundi 26 octobre 2015

Pesticides santé humaine : cancers, troubles neurologiques...

En agriculture, les pesticides sont beaucoup utilisés pour lutter contre les insectes et les champignons qui peuvent ravager des récoltes. Les pesticides sont aussi utilisés pour traiter le sol contre les mauvaises herbes. Nous les employons également chez nous, dans le jardin ou dans la maison, sans forcément avoir conscience des risques pour notre santé.


N'oublions pas que si ces pesticides sont redoutablement efficaces, de nombreuses études ont malheureusement montré leur toxicité sur la santé humaine. D'après de nombreuse données, les agriculteurs dans leur professions, serait les plus exposés aux pesticides. Cependant, ces poisons autorisés peuvent également nous rendre malade. Différentes conséquence sur la santé ont ainsi été répertoriées...


Pesticides santé humaine  cancers, troubles neurologiques...




Les pesticides ont des effets non négligeables sur la fertilité


   ► L'emploi de pesticides peut entraîner des problèmes de fertilité, tant chez la femme que chez l'homme. Il a même été démontré scientifiquement que les hommes qui consomment le plus des fruits et des légumes à teneur élevée en pesticides présentent un sperme de moins bonne qualité.


Les pesticides chez les femmes enceintes sont des risques pour le fœtus


   ► Un plus petit poids de naissance, malformations génitales, voire impact sur le développement du cerveau de l'enfant.

Pesticides et troubles neurologiques


   ► Il est prouvé que les pesticides augmentent les risques de maladie de Parkinson, y compris lorsqu'on habite à proximité de surfaces agricoles où sont épandus ces produits chimiques. Ils semblent aussi augmenter le risque de démence et de maladie d'Alzheimer avec l'âge.

   ► Une étude a montré que l'exposition pour raison professionnelles dans les vignes pouvait réduire les capacités d'attention et de réflexion. Et chez les enfants, on les suspecte de causer troubles de la mémoire, irritabilité et hyperactivité.

Pesticides et augmentation du risque de certains cancers


   ► Est mise en avant par plusieurs études : par exemple, la leucémie (touchant le sang) et les cancers de la prostate ou du cerveau. Un tableau bien noir qui doit vous inciter à limiter au maximum votre exposition à ces poisons !

Les pesticides dans les fruits et légumes


   ► Une grande majorité de fruits et légumes comporte des résidus de pesticides, bien sur le plus souvent dans les limites autorisées, mais... à force d'en consommer jour après jour, il y a un effet cumulatif. 

   ► Il ne faut pourtant pas renoncer à manger ces précieux aliments : ils sont indispensables à l'organisme pour leur apport en fibres, vitamines et antioxydants, et bénéfique pour la santé. L'idéal est de consommer trois légumes et deux fruits par jour.

Préférer les fruits et légumes bios


   ► Choisissez également des produits bios à base de céréales. Évidement, acheter des produits bios n'est pas à la portée de tous les budgets, mais sur les marchés locaux, certains de ces produits ne sont pas beaucoup plus cher que les autres.

   ► Vous pouvez privilégier le bio en priorité pour ce qui ne s'épluche pas : fraises, framboises, cerises, abricots, épinards... Et revoir un peu votre façon de consommer :  souvent on mange trop de viande, et en mettre moins au menu permet de consacrer l'argent ainsi économisé à l'achat de fruits sains.


Consommez des produits de saison


   ► Ceux de producteurs locaux ou d'agriculteurs qui font de plus en plus de vente en direct : vous diminuerez grandement votre exposition aux pesticides ! En effet, les résidus trouvés sur les fruits et légumes proviennent beaucoup de traitements appliqués après récolte, pour les conserver longtemps ou les faire voyager. Les produits hors saison sont aussi cultivés sous serre, ce qui nécessite davantage de pesticides.


Pelez bien les fruits


   ► Pommes, poires, pêches... Ne laissez surtout pas les enfants les croquer avec la peau. L'essentiel des résidus de pesticides y est concentré. Ils pénètrent aussi à l'intérieur des légumes et des fruits, mais dans une moindre mesure. Lavez bien les denrées qui ne s'épluchent pas : même si cela n'enlève qu'une petite part des pesticides, c'est déjà ça.

   ► Si vous avez l'habitude de consommer un peu de vin, misez sur le bio dans la mesure du possible. Sinon, il est quasi impossible d'échapper aux pesticides !