mercredi 21 octobre 2015

Santé : réaction allergique grave, comment réagir ?

Une réaction allergique grave est imprévisible. Comment réagir ? Sévère est brutale, elle nécessite une auto-injection d'adrénaline immédiate. Les allergies sont en forte progression. Et la fréquence des chocs anaphylactiques augmente aussi. Réaction grave pour la santé, ce choc peut mettre la vie en jeu.



Santé - réaction allergique grave, comment réagir ?


Réaction allergique grave, comment réagir ?



Chez les adultes, il est souvent dû à une allergie au venin d'hyménoptères, à des médicaments ou aliments (cacahuètes, noix, crustacés, poisson, fruits exotiques...). Chez les enfants, une allergie alimentaire (œufs, lait de vache, soja, arachide...) est surtout en cause.



Réaction allergique, les signes qui doivent vous alerter


  • Ils surviennent comme un ouragan, en quelques minutes : des démangeaisons sur le corps (sur le cuir chevelu et la paume des mains, c'est typique), une éruption cutanée, un gonflement des paupières, des lèvres, de la langue, de la gorge ou des mains. 



  • Très fréquente aussi : des difficultés pour parler ou avaler sa salive, une gorge qui pique... Une chute de tension avec malaise, une crise d'asthme brutale, sont possible. 



  • Attention, faute de traitement immédiat, trois signes plus dangereux peuvent s'installer : une difficulté à respirer, un serrement à la gorge, une altération de l'état de conscience. Et un arrêt respiratoire ou cardiaque peut se produire en 15 à 30 minutes.



Les personnes allergiques à risque


  • Elles doivent toujours avoir une trousse d'urgence (prescrite par l'allergologue) avec de l'adrénaline pour stopper le choc. Jusqu'à présent, les stylos auto-injecteurs d'adrénaline étaient d'un maniement un peu compliqué, d'autant plus quand on est très mal et qu'on doit se faire l'injection soi-même.


Les nouveaux stylos auto-injecteur pour les réactions allergiques grave


EpiPen, dont la manipulation est bien plus facile : vous retirez un capuchon, appuyez le stylo sur la cuisse et, là, l'injection se déclenche toute seule. 

Puis l'aiguille se recouvre automatiquement, et un indicateur confirme que l'injection est bien faite. Ce traitement remboursé est en général efficace sur-le-champ, mais ne dispense pas d'appeler les urgences aussitôt.