mardi 24 novembre 2015

Rhume ou grippe : nez qui coule, toux, mal de gorge...

Deux ou trois fois par ans, la plupart d'entre nous devons faire face aux symptômes du nez qui coule, de la toux et du mal de gorge qui accompagnent un rhumePendant les mois d'hiver, la grippe sévit avec les mêmes symptômes que ceux du rhume, aggravés de température ainsi que de douleurs articulaires et musculaires.


Le rhume et la grippe sont des infections respiratoires très contagieuses, causées par des virusElle peut évoluer vers des formes sévères – pneumonie, en particulier – et il faut savoir que des milliers de personnes âgées meurent de la grippe ou de ses complications chaque année.

Rhume ou grippe ? Explication et conseils santé


Rhume ou grippe  nez qui coule, toux, mal de gorge...



Il a été identifié plus de 200 rhinovirus (virus du rhume), mais l'immunité acquise contre un virus ne met pas à l'abri des autres. Les virus de la grippe, moins nombreux, subissent de fréquentes mutations : leur structure protéinique se modifie un peu chaque année. 

C'est pourquoi on élabore régulièrement de nouveaux vaccins pour protéger des principales souches.
Les médecins recommandent la vaccination pour toutes les personnes de plus de 65 ans et pour tous ceux qui ont des troubles circulatoires, respiratoires, rénaux, métaboliques ou immunitaires.

Rhume ou grippe, le rôle de l'alimentation


►   Il n'y a pas de traitement du rhume ou de la grippe. Concernant la vitamine C, aucune des recherches menées depuis 20 ans n'a pu prouver que de hautes doses préviennent ou traitent les affections grippales. La vitamine C n'empêche pas de tomber malade mais, selon des études, elle peut écourter la durée de la maladie ou en diminuer les symptômes.

On sait que l'acide ascorbique a un léger effet antihistaminique : boire plus de jus d'agrumes ou prendre des suppléments de vitamine C peut réduire la congestion nasale.

►   Le risque principal de la fièvre est la déshydratation. Lorsque que l'on a un rhume ou une grippe, il faut boire au moins 1,5 litres par jour pour remplacer les liquides perdus, garder les muqueuses humides et diluer les mucosités. Prenez de l'eau, du thé léger et bouillon de légumes.

►   Évitez l'alcool : il dilate les petits vaisseaux sanguins et augmente la congestion des sinus. De plus, l'alcool peut entraîner des effets secondaires avec de nombreux médicaments, s'il est pris en même temps, et il réduit la capacité de l'organisme à combattre l'infection. L'appétit est diminué en cas d'affection grippale ; les médecins recommandent de manger quand on a faim.


Rhume ou grippe, l'alimentation


Voici des aliments qui peuvent être utiles et réconfortants.

►   Le bouillon. Facile à digérer, calmant, le bouillon de poulet contient de la cystine, un composé qui dilue les mucosités et soulage ainsi la congestion. Le bouillon de légumes fournit lui des minéraux précieux en cas de fièvre, pour combler la perte occasionnée par la transpiration.

►   Aliments épicés. Les piments forts referment de la capsaïcine, une substance qui peut décongestionner le nez et les sinus. L'ail, le curcuma et d'autres épices ont le même effet.

►   Zinc et rhume. Des recherches montrent que sucer une pastille de zinc au premier signe de rhume peut diminuer la durée ou l'intensité de celui-ci. Mais il n'est pas bon de prendre des suppléments de zinc (plus de 15 mg par jour) sur une période prolongée, car cela affaiblit les défenses de l'organisme.

En revanche, le zinc dans l'alimentation est essentiel à la santé du système immunitaire. Les meilleures sources en sont : fruits de mer (huître, en particulier), viande rouge et volaille, yaourt et autres produits laitiers, germe et son de blé, céréales complètes.

Quand consulter un médecin ?


►   Il faut consulter votre médecin en présence des signes suivants : une toux s'accompagnant d'expectorations verdâtres, jaunes ou sanguinolentes.
►   Céphalée violentes ou douleur importante dans la face, la mâchoire ou l'oreille.
►   Difficulté à avaler ou à respirer.
►   Température de plus de 38 °C qui dure plus de 48 heures.


Bon à savoir


Vous êtes plus susceptible d'attraper le rhume ou la grippe si votre système immunitaire est déprimé. En prévention, évitez l'alcool, prenez beaucoup de repos et diminuez le niveau de stress.