lundi 7 décembre 2015

Troubles respiratoires : bronchite, emphysème, pneumonie

Les troubles respiratoires, comme la bronchitel'emphysème, la pneumonie... Comptent parmi les causes principales de maladie, d'incapacité et de décès. Il s'agit autant de rhume ou de grippe, infections généralement bénignes, que de maladies chroniques comme l'asthme ou de pathologies très graves, tel l'emphysème.



Troubles respiratoires, bronchite, emphysème, pneumonie


Troubles respiratoires : bronchite, emphysème, pneumonie



Toute maladie qui a un effet sur le passage de l'air vers les poumons ou son expulsion devrait être prise au sérieux. La survenue de symptômes respiratoires est suffisante pour justifier une consultation médicale.


Troubles repiratoires, la bronchite


►   Difficulté à respirer, toux, mucus épais (glaire) sont les symptômes caractéristiques de la bronchite, inflammation des bronches et des bronchioles qui transportent l'air dans les poumons. Elle peut aussi s'accompagner d'un peu de fièvre et d'une sensation de brûlure dans la poitrine.

►   La bronchite aiguë, qui est souvent une complication d'un mauvais rhume, d'une forte grippe ou d'une autre infection des voies respiratoires supérieures, peu nécessiter des antibiotiques mais, en général, elle cède spontanément en une semaine ou deux.

►   La bronchite chronique se développe lorsque les bronchioles sont irritées pendant une longue période. 
Le tabac est la cause la plus courante, mais elle peut aussi être favorisée par l'exposition à des polluants atmosphériques comme à des poussières et des produits chimiques nocifs sur le lieu de travail. 

La paroi des bronchioles s'épaissit, la toux se fait permanente, avec formation d'un mucus épais, et le passage de l'air vers les poumons devient difficileCela crée un terrain propice à l'infection et entraîne l'apparition progressive de lésions pulmonaires.



Troubles respiratoires, l'emphysème


►   Maladie obstructive chronique, l'emphysème pulmonaire met des années à se développer, souvent à la suite du tabagisme ou de la bronchite chronique. Les alvéoles perdent peu à peu de leur élasticité et se remplissent d'air vicié : le souffle devient court et le thorax prend la forme d'un tonneau. L'emphysème peut se compliquer par un pneumothorax aigu.


Troubles respiratoires, la pneumonie


►   On distingue de nombreux types de pneumonie ; leurs symptômes généraux sont les suivants : toux avec expectorations abondantes, fièvre, frissons et douleur thoracique. Les agents en cause peuvent être des virus, bactéries, champignons ou parasites, tout comme l'exposition du tissu pulmonaire à des substances toxiques y prédispose.

►   Les personnes atteintes du sida sont sujettes à la pneumocystose, une pneumonie rare qui frappe les gens dont l'immunité est affaiblie. La pneumonie pneumococcique, une pneumonie bactérienne courante, fait l'objet d'un vaccin recommandé chez les plus de 65 ans et chez les enfants souffrant d'une maladie chronique qui augmente leur risque de faire une pneumonie.




Troubles respiratoires, les aliments utiles


►   Lipides. Pour toute infection des voies respiratoires comme pour toute affection fébrile, il est important de beaucoup boire pour prévenir la déshydratation et faciliter le refroidissement du corps par évaporation de la sueur. 
Des bouillons de viande ou de volaille un peu salés compensent les pertes de sodium et d'électrolytes. Les tisanes à base d'eucalyptus, de thym ou de réglisse sont réputées faciliter l'expectoration.

►   Antioxydants : ils aident à protéger le tissu pulmonaire des dommages causés aux cellules par les radicaux libres, molécules instables libérées en permanence dans l'organisme. Les vitamines A et C, le bêta-carotène (précurseur de la vitamine A) ainsi que le sélénium sont d'importants antioxydants.

►   Vitamines A et C : Elles sont également nécessaires pour reconstruire le tissu épithélial qui tapisse les poumons, les bronches et d'autres parties de l'appareil respiratoire ; l'épithélium sert de barrière contre les bactéries. Ces vitamines sont en outre essentielles pour renforcer l'immunité contre les maladies. Un régime équilibré, avec chaque jour des fruits et des légumes frais (légumes jaunes, orange et vert foncé), fournira des quantités adaptées de vitamines A et C.

►   Zinc : important pour l'immunité, en particulier contre les infections des voies respiratoires supérieures, le zinc se retrouve dans de nombreux aliments : viande maigre, huîtres, yaourts, céréales complètes. Attention toutefois aux excès : en prendre plus de 15 mg par jour peut déprimer votre système immunitaire et vous rendre plus réceptif aux infections.


Bon à savoir pour soulager les symptômes


L'aromathérapie : une façon simple de soulager la congestion des poumons est d'inhaler la vapeur qui se dégage d'un bol d'eau bouillante additionnée de quelques gouttes d'huiles essentielles

Contre la bronchite, on recommande une combinaison d'huiles d'eucalyptus, de thym, de pin et de lavande.
L'huile d'eucalyptus, particulièrement efficace, peut aussi aider en cas d'emphysème. L'huile de menthe poivrée dans l'eau bouillante est un autre bon remède pour les bronches.