jeudi 14 avril 2016

Comment soigner les hémorroïdes avec les plantes ?

Avoir des hémorroïdes, c'est un problème très courant. On peut soigner les hémorroïdes avec les plantes en complément des traitements pharmaceutiques.


Symptômes : une hémorroïde est une dilatation d'un groupe de vaisseaux sanguins qui se trouve dans la région de l'anus et du rectum, provoquant une tumeur variqueuse (varice) qui peut saigner pendant ou après la défécation.

Une hémorroïde peut être interne, c'est-à-dire siéger à l'intérieur de l'anus, ou bien externe, autour de l'anus. C'est une pathologie très courante chez l'adulte. Une personne sur deux est un jour ou l'autre atteinte d'hémorroïdes.



Comment soigner les hémorroïdes avec les plantes ?




Les causes d'hémorroïdes


Beaucoup de facteurs peuvent être à l'origine d'hémorroïdes

  • L'hérédité
  • Une prise de poids importante dans la région abdominale
  • Une profession assise
  • Le manque d'exercice physique
  • Un terrain circulatoire déficient
  • Une alimentation très épicée ou excessive
  • La constipation chronique
  • La grossesse et l'accouchement


Hémorroïdes et alimentation



  • Éviter les plats épicés et les excitants (café, thé, alcool, piment, poivre).
  • Privilégier des aliments pauvres en matières grasses saturées, mais riches en fibres.
  • Boire 1,5 l d'eau par jour. User et abuser de l'ail et du citron.


Hémorroïdes et hygiène de vie


  • La circulation sanguine se traite au quotidien par la marche.
  • Éviter de porter des vêtements trop serrés, ce qui entravent le flux sanguin et ne pas croiser les jambes en position assise.
  • Aller à la selle régulièrement, et garder la région anale propre.


Soigner les hémorroïdes avec les plantes


Tout d'abord, faite une cure de drainage.

Usage interne
  • Pour drainer l'organisme
Tisane : chicorée (racines), kinkéliba (feuilles), ortie piquante (feuilles), pissenlit (racines), saponaire (sommités fleuries) : mélanger 50 g de chaque plante.
Ajouter 4 cuillerées à soupe du mélange par litre d'eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. Boire cette quantité dans la journée. Poursuivre pendant 3 semaines.

  • Pour stimuler la circulation sanguine
Tisane : Achillée millefeuille (sommités fleuries), cyprès (noix), hamamélis (feuilles), noisetier (feuilles), vigne rouge (feuilles) : mélanger 50 g de chaque plante.
Ajouter 4 cuillerées à soupe du mélange par litre d'eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. Boire cette quantité dans la journée, 3 semaines par mois. À renouveler tous les mois, sauf pour la tisane drainante.

  • Faciliter le transit intestinal
Graines
Psyllium : délayer 1 cuillerée à soupe dans un verre d'eau tiède, laisser en contact 10 min, puis avaler les graines et l'eau le soir au coucher. Boire en complément un grand verre d'eau tiède (200 ml) jusqu'à amélioration des symptômes.


Usage externe

En cas de démangeaison, appliquer un glaçon ou une compresse froide pendant 10 min.
  • Tonifier les veines, stopper les saignements
Bain de siège : chêne (écorces), noyer (feuilles) : ajouter 1 poignée de chaque plante dans 1 litre d'eau, faire bouillir 5 min, laisser infuser 10 min et filtrer. Verser dans l'eau du bain de siège, qui doit durer 10 min.

Ou
Huiles essentielles de cyprès et d'hélichryse : verser 3 gouttes de chaque huile et appliquer en léger massage 1 fois par jour.


Mise en garde


Suivez les précautions d'emploi et les posologies sans dépasser les doses prescrites. Prenez soin de bien identifier les plantes avant de les employer. N'hésitez pas à demander conseil à un pharmacien, un phytothérapeute ou un herboriste.