Découvrez ici les meilleures infos du site Santé pratique

Bienfaits de l'activité physique : diabète, cholestérol...

L'activité physique a de réel bienfaits sur différentes maladies : affections cardiovasculaires, diabète, cholestérol...


Nous sommes de plus en plus nombreux à être sédentaires, autrement dit, à rester assis en moyenne plus de 7 heure par jour. De plus en plus nombreux également à ne faire aucune activité physique. Cela a un impact néfaste sur la santé en augmentant de 30 % le risque d'infarctus et d'accident vasculaire cérébral, de 20 % celui de diabète , de 10 % celui d'hypertension et de 5 à 35 % le risque de cancer.


Bienfaits de l'activité physique  diabète, cholestérol...



Depuis longtemps, on a pensé que les effets bénéfiques de l'activité physique étaient liés au fait de brûler des calories et de limiter ainsi prise de poids et les risques associés, tels que le diabète, le cholestérol... Ce rôle reste vrai, mais il n'est pas le seul !

On comprend mieux aujourd'hui pourquoi l'activité physique a des bienfaits sur différentes maladies, telles qu'affections cardiovasculaires, cancers, maladie d'Alzheimer. Elles se développent sur un " terrain d'inflammation " dans l'organisme. Lorsqu'on ne bouge pas, on accumule de la graisse, souvent sur l'abdomen.

Cette graisse libère des substances qui favorisent l'inflammation et le stress oxydant. Et aussi des acides gras qui forment du tissu graisseux autour des organes comme le cœur, le foie, le pancréas, les muscles : cela peut parfois perturber le fonctionnement de l'organisme.

Inversement, les muscles qui se contractent quand vous bougez jouent un rôle extraordinaire ! Ils libèrent des centaines de substances qui mènent un combat contre celles qui sont nocives, et ils agissent sur de nombreux organes, tels que cœur, cerveau,etc. Ces substances " myokines " diminuent le niveau d'inflammation, boostent le circulation et les défenses immunitaires. C'est ainsi que l'activité protège.



Bienfaits de l'activité physique sur la santé


De nombreuses études montrent les bénéfices d'une activité physique régulière.

   Sur le plan cardiovasculaire. L'activité physique diminue fortement le risque d'infarctus. Et celui de diabète. Cela peut aussi permettre de réduire les médicaments pour l'hypertension : une étude a montré qu'au bout de deux mois de pratique, la moitié des malades peuvent prendre un médicament de moins, ou parfois même arrêter d'en prendre.

   ► Sur les maladies ostéo-articulaires. Si vous souffrez de mal de dos chronique, vous irez mieux en bougeant. En cas d'arthrose du genou, marcher (hors poussée aiguë) améliore la qualité du liquide articulaire et la mobilité et réduit également les douleurs. Vis-à-vis de l'ostéoporose, l'exercice renforce la qualité des os. Avec l'âge, il aide à garder une meilleure force musculaire et à gagner en souplesse. Il améliore l'équilibre et diminue le risque de chutes : on préserve ainsi son autonomie.

   ► Contre les cancers. Les bienfaits sont impressionnants. En prenant l'habitude de faire de une activité physique, vous diminuer votre risque de 15 à 35 % tous cancers confondus, et notamment pour ceux du sein, du côlon, de la prostate, des ovaires. La réduction du risque peut même atteindre 40 à 50 % chez les personnes les plus actives. Et après un cancer, continuer l'activité physique réduit de moitié le risque de récidive.

   Côté stress et dépression. L'activité physique procure un bien-être psychologique et une meilleure tolérance aux contraintes professionnelles. Elle agit sur la qualité du sommeil et permet de mieux lutter contre l'anxiété et les symptômes dépressifs.

   Sur la maladie d'Alzheimer. L'effet préventif est démontré. Et si la maladie est déjà présente, l'activité physique en ralentit l'évolution.




Activité physique, comment faire ?


   ► Si vous travaillez assis(e) toute la journée, prenez l'habitude de " casser " ce temps : par exemple, marchez 1 min toutes les heures, ou 2 à 3 min toutes les deux heures. En plus, mettez-vous debout de temps à autre.

   Si vous ne faites aucune activité, commencez par 2 h 30 (au moins 150 min) d'activité modérée par semaine : soit 30 min de marche d'un bon pas sur cinq jours. D'affilée si possible, car c'est plus efficace. Sinon, au minimum, par période de 10 min. Les activités à côté – ménages, jardinage... sont en plus.

   ► Pour encore plus d'effet sur votre santé, il est conseillé d'augmenter votre durée d'activité : soit marcher d'un bon pas 300 min par semaine (5 h au total) ; soit pratiquer 150 min (2 h 30 ) d'activité en intensité soutenue : marche nordique, vélo, natation... Pour des activités plus intenses, ou si vous souffrez d'une maladie, demandez toujours l'avis de votre médecin.