Bienfaits de la guimauve : voies respiratoires, plaies...

Share:

Bienfaits de la guimauve

Bienfaits de la guimauve  voies respiratoires, plaies



Voies ORL et respiratoires

Adoucissante, la guimauve soulage les inflammations ORL comme les maux de gorge (laryngites, angines, amygdalites), les sinusites et les rhinites. Elle apaise aussi les trachéites, les bronchites, avec les toux pénibles qui les accompagnent. Son action est liée aux nombreux mucilages qu'elle contient : elle consiste à réduire et assécher des sécrétions bronchiques trop abondantes causant la gêne et l'obstruction respiratoires.


Plaies et abcès


La guimauve calme les aphtes et les abcès dentaires. Elle traite les peaux irritées (dartres, couperose) et les plaies cutanées.

Autres : elle est efficace contre la constipation mais aussi contre les vers intestinaux. Ses feuilles sont également utilisées contre la cystite et l'envie d'uriner trop fréquente.




Où trouver la guimauve ?

Originaire d'Europe, la guimauve pousse communément en France dans les lieux humides et au bord des cours d'eau. Elle est plus rare dans le Nord que dans le Sud, fréquente dans les zones littorales du Sud et absente en montagne. La racine est récoltée en automne, les feuilles sont ramassées en juin et les fleurs cueillies en juillet.


Un peu d'histoire sur la guimauve

Dans l'Antiquité, Pline l'Ancien utilisait la guimauve contre la paresse intestinale, les médecins arabes l'employaient contre la toux et, au Moyen Âge, c'était la panacée, ce qui s'explique par l'origine de son nom : du grec Altho, qui signifie " guérir ".


Pour affronter le " jugement de dieu ", ou plutôt pour mieux supporter l'épreuve, les condamnés au fer rouge s'enduisaient la peau d'une préparation à base de sève de guimauve. Grâce à la plante, la brûlure était plus légère.



Aucun commentaire