Santé pratique

Notre préoccupation c'est la santé avant tout.

Recent

Post Top Ad

avril 25, 2017

Canneberge : infection urinaire, cystites récidivantes

Le jus de canneberge ou cranberry aide à prévenir ou à atténuer les cystites récidivantes et d'autres infections des voies urinaires. La canneberge est une plante vivace qui pousse à l'état sauvage dans les tourbières acides d'Amérique du Nord ou du Canada. 


C'est un arbrisseau à feuilles persistantes d'une hauteur d'environ 30 à 40 cm. Ses fruits, sont de petites baies rougeâtres d'un diamètre de 1 à 2 cm, dont on fait un jus relativement acide qui est très largement consommé pour ses bienfaits.


Canneberge : infection urinaire, cystites récidivantes



Propriétés de la canneberge


La canneberge (cranberry) contient des proanthosyanidines, un antioxydant 20 fois plus puissant que la vitamine C et 50 fois plus puissant que la vitamine E, qui contribue à diminuer la fixation de certaines bactéries (Escherichia coli) sur les parois urinaires ; ainsi elle permet d'éviter les gènes urinaires récidivantes.

Des études ont montré son effet protecteur sur la vessie contre les agressions bactériennes. En effet, la canneberge réduirait significativement le nombre d'infection urinaires par an. Elle est donc conseillée pour assurer le bon fonctionnement du système urinaire. Les polyphénols, très présents, auraient un effet bénéfique sur le système cardiovasculaire.


Ou trouver de la canneberge ?


La canneberge est commercialisée fraîche, surgelée ou sous forme de jus pur ou en mélange. On la trouve également dans les magasins de produits diététiques et bio, en pharmacie sous forme de gélules, sachets, comprimés...

Avantage : 
  • bonne source de vitamine C et de fibres
  • le jus aide à prévenir ou à atténuer la cystite et d'autres infections des voies urinaires
  • renferme des bioflavonoïdes qui favorisent la vision nocturne et prémuniraient contre le cancer

Inconvénient :
  • très acidulée, la canneberge doit être additionnée de sucre pour devenir agréable au goût



avril 24, 2017

Bienfaits et vertus de la menthe : purifiantes, digestives

La menthe est réputée pour ses bienfaits et vertus purifiantes, digestives... Laissez-vous séduire par les parfums de la plante et ses variétés qui relèvent délicieusement nos plats d'été !


La menthe vient d'Europe méridionale et occidentale. Il en a été retrouvé des traces dans un tombeau égyptien datant de plus de 3000 ans. Les Grecs lui prêtaient des vertus aphrodisiaques, les Romains en aromatisaient leur vin, et les Pharisiens payaient une dîme (un impôt) sur la menthe.


Bienfaits et vertus de la menthe : purifiantes, digestives


Bienfaits et vertus de la menthe


La menthe est réputée pour ses bienfaits et vertus purifiantes, digestives, tonifiantes, antiseptiques... Riche en vitamine A, la menthe est aussi une bonne source de fer (surtout si elle est séchée).


Variétés de menthe


Malgré leur diversité les menthes présentent toutes un point commun : leur odeur bien caractéristique due à une essence particulièrement aromatique : le menthol. Plutôt mentholées, poivrées, douces, parfumées... voici les plus courantes.

  • La menthe poivrée est la plus répandue. Elle possède des tiges d'un beau vert et sans poils, plutôt droites, d'un vert glabre, des feuilles lancéolées, aiguës, et dont les rameaux se terminent  par des fleurs roses ou rougeâtres, effilées en pyramides aiguës. Sa saveur est légèrement piquante et ses feuilles sont très riches en menthol. La menthe est également très prisée par l'industrie pharmaceutique et pour l'élaboration de parfums

  • La menthe verte a une saveur douce et délicate. Elle est très utilisée dans la cuisine d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, notamment dans la préparation du fameux thé à la menthe.


  • On trouve également la menthe noire, aux feuilles pourpres, la pouliot, de petite taille et aux feuilles velues, l'aquatique, l'une des plus rustiques... Et encore des menthes très parfumées comme les menthes pomme, basilic, citron ou bergamote, qui portent toutes très bien leur nom !



Choisir la menthe


Préférez la menthe avec des feuilles toniques et d'un vert uni. Évitez les bouquets avec quelques feuilles tachées ou flétries, cela va vite contaminer tout le bouquet.


Comment conserver la menthe ?


Pour en avoir toujours à disposition, achetez la menthe en pot et prélevez les feuilles au fur et à mesure. En bouquet, enveloppez-la de papier absorbant humide et gardez-la 2 à 3 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Vous pouvez également faire macérer des feuilles de menthe pour parfumer une huile ou un vinaigre, ou encore les congeler.

Pour en profiter tout l'été (et même plus), achetez la menthe en pot et placez-le par exemple, dans votre cuisine, en jardinière ou dans votre jardin. Attention, la menthe est très envahissante : confinez ses rhizomes dans une zone bien délimitée.



avril 20, 2017

Magnésium pour le stress, la fatigue, l'anxiété...

Le magnésium est particulièrement indiqué en cas de stress, d'anxiété, de nervosité, de troubles du sommeil et en cas de fatigue quelle soit passagère ou chronique. 


Le magnésium est un oligo-élément majeur, il participe à de très nombreuses fonctions physiologiques. Il intervient en association étroite avec le sodium, le potassium et le calcium pour l'équilibre de l'organisme. Le magnésium participe à de nombreuses réactions enzymatiques et il joue un rôle très important dans la régulation de l'influx nerveux.



Magnésium pour le stress, la fatigue, l'anxiété...


Aliments riche en magnésium


Une carence en magnésium est un facteur aggravant du stress et parallèlement, un stress persistant accélère les carences en magnésium. C'est l'oligo-élément anti-stress naturel par excellence, puisqu'il contribue au bon fonctionnement neuromusculaire. Le magnésium participe aussi au métabolisme osseux et dentaire.

Quelques aliments :

  • Le pain complet
  • Le riz complet
  • Les lentilles
  • Les bananes
  • Les épinards
  • Les amandes
  • Le chacolat
  • Certaines eaux minérales



avril 18, 2017

Insuffisance veineuse : jambes lourdes, gonflées, œdème

Quand le système valvulaire est défaillant, le sang stagne dans les jambes : on parle alors d'insuffisance veineuse. Ce dysfonctionnement veineux peut être congénital ou acquis. En France, près de 20 millions de français se plaignent de problèmes de circulation veineuse au sens large. Les femmes sont plus atteintes que les hommes.



Insuffisance veineuse


Insuffisance veineuse : jambes lourdes, gonflées, œdème
Les veines ont pour fonction de ramener le sang vers le cœur. Pour que le sang ne stagne pas dans les jambes, elles sont munies de valvules anti-reflux qui obligent le sang à circuler de la périphérie vers le centre de l'organisme, c'est à dire vers le cœur. Pour désigner le retour veineux difficile, trois expressions sont couramment utilisées : maladie veineuse, insuffisance veineuse, jambes lourdes.

Au jour le jour, un mauvais retour veineux se manifeste surtout par la sensation de jambes lourdes, fourmillement, sensation de crampes nocturnes, gonflement des pieds et des chevilles (œdème)...

La maladie veineuse est souvent bénigne, mais elle mérite d'être surveillée à cause des complications qu'elle peut entraîner. On parle de jambes lourdes quand les mollets, essentiellement, paraissent pesants et tendus.

Bon à savoir : les sensations de lourdeur sont plus importante
  • en fin de journée
  • en période prémenstruelle
  • en période chaude
  • en position debout prolongée
Elle sont soulagées par la marche et la position jambes allongées.


Jambes lourdes œdème


Jambes lourdes œdème

Le terme médical " œdème " définit l'infiltration des tissus par un liquide. La localisation de l'œdème dans les jambes est la plus fréquente ; si, dans la plupart des cas, les problèmes de jambes gonflées sont dus à une insuffisance veineuse, certains peuvent avoir des causes sérieuses (thromboses veineuses, problèmes cardiovasculaires, allergies,...) qui nécessitent une prise en charge médicale.


Attention : si une seule jambe est atteinte, il faut penser à un problème veineux profond (phlébite). Dans ce cas, l'œdème est accompagné d'une douleur intense. Consultez rapidement votre médecin.


Insuffisance veineuse, les causes


  • Les antécédents familiaux ; c'est le facteur de risque le plus important.
  • Le sexe : les problèmes de circulation sanguine sont plus fréquents et plus précoces chez les femmes.
  • Le surpoids et l'obésité.
  • La grossesse : la sensation de jambes lourdes est probablement liée aux changement hormonaux et, plus tard dans la grossesse, au poids de l'utérus qui comprime les veines abdominales.
  • La station debout prolongée.
  • L'exposition prolongée à une source de chaleur.
  • La sédentarité.


Soulager les jambes lourdes


  • Avoir une alimentation saine est équilibrée.
  • Surélever les jambes au repos, notamment en plaçant des cales (environ 10 cm) sous les pieds de votre lit.
  • Pratiquer une activité sportive régulière et modérée (marche, vélo,...).
  • Favoriser une alimentation équilibrée pour éviter la constipation.
  • Se doucher les jambes à l'eau froide, matin et soir, du bas des mollets vers le haut des cuisses : le froid est vasoconstricteur, il ressert les vaisseaux, les dynamises et permet de réduire la stase veineuse.
  • Porter des chaussures " ni trop hautes ni trop basses ", 2 cm est la  hauteur de talons conseillée, cela permet un bon retour veineux.
  • Se masser les jambes du bas vers le haut, avec ou sans soins spécifiques, pour réactiver la circulation.
  • Marcher et bouger : les muscles, en se contractant, activent la circulation sanguine.
  • Son à privilégier : la marche rapide (si possible 30 minutes par jour), la natation, la randonnée, le vélo en terrain plat,...



avril 14, 2017

Bienfaits du romarin en tisane et pour le bain

Le romarin provient de la région méditerranéenne. Il est cultivé dans tout les pays d'Europe au climat tempéré. Le romarin est un sous-arbrisseau aromatique aux fleurs bleu lilas, utilisé pour ses feuilles à la saveur amère et à l'odeur camphre. Frais ou sec, on le retrouve aussi bien en cuisine que dans les industries cosmétiques, ainsi qu'à des fin médicinales.


Bienfaits du romarin en tisane et pour le bain




Bienfaits du romarin


Le romarin est antiseptique, antimigraineux, carminatif, cholagogue, cholérétique, digestif, diurétique, emménagogue, hypertenseur et tonique.


Tisane de romarin


La tisane de romarin, très stimulante, peut remplacer le café. Le romarin régularise les fonctions hépatiques et les digestions difficiles, soulage les maux de tête et sert aussi à lutter contre les rhumatismes.

Tisane : 1 cuillère à café de romarin, pour une tasse d'eau bouillante + un peut de miel de romarin ou de sarrasin. Faire infuser pendant 10 min. Cette infusion, légèrement amère, est meilleure adoucie avec  du miel.


Bain au romarin


Romarin pour un bain stimulant : 2 poignées de romarin pour 2 litres d'eau. Mettez le romarin dans une casserole et couvrez-le d'eau froide. Portez à ébullition, puis laissez frémir pendant 20 min. Filtrez après avoir attendu le complet refroidissement de la préparation. Ce bain, qui détend les muscles endoloris et atténue les courbatures et la fatigue, est plutôt à prendre le matin...


Culture du romarin


Le romarin supporte bien la culture en pot ainsi que la taille pour lui maintenir une jolie forme. Il préfère les sols secs, il a besoin de peu d'arrosage : une terre trop humide fait pourrir ses racines. Plantez les semis, boutures ou plantes achetées au printemps de préférence. Choisissez une exposition ensoleillée, abritée et une terre très bien drainée.

Une culture en sol aride et pauvre donne des plants plus compacts et odorants que dans un sol fertile et humide. Taillez le romarin à la fin de l'hiver ou juste après floraison, mais pas en automne. Rustique, il peut supporter des températures de - 5° C à - 15° C. Les jeunes pieds et plantes en pots doivent cependant être protégés lors d'hivers rigoureux.



avril 11, 2017

Fer : oligo-élément indispensable à l'organisme

Rôle du fer dans l'organisme


Le fer est un oligo-élément présent en petite quantité, mais essentiel à l'organisme


Son rôle est capital. Il entre dans la structure de l'hémoglobine des globules rouges, qui intervient dans le transport de l'oxygène vers les cellules et dans la myoglobine, présente dans les muscles et qui les aide à utiliser l'oxygène.


Fer : oligo-élément indispensable à l'organisme


Le fer est indispensable à la synthèse d'ATP, 1ère source d'énergie de l'organisme. Une carence en fer peut entraîner fatigue et anémie. Le fer sera conseillé pour les personnes ayant tendance à l'anémie. Les enfants, les adolescents en pleine croissance et les femmes ont des besoins en fer accrus. En convalescence, en cas de maladie infectieuse, ou en cas d'apport alimentaire insuffisant, une supplémentation en fer sera recommandée. L'absorption du fer, se fait au niveau de l'intestin grêle.


Aliments riches en fer


  • La viande rouge
  • Les volailles
  • Le poisson
  • Les fruits de mer
  • Les fruits secs
  • Les légumineuses



avril 10, 2017

Comment faire passé la nausée avec les plantes ?

Symptômes de la nausée


La nausée est la sensation d'inconfort qui précède le vomissement


Des symptômes physiques l'accompagnent très souvent : sécrétion anormale de salive et contractions plus ou moins violentes des muscles de l'abdomen et du pharynx, vertige, transpiration, sueur froide, allant quelquefois jusqu'au malaise vagal.

Comment faire passé la nausée avec les plantes ?


Causes de la nausée


De multiples causes peuvent déclencher une nausée : la grossesse, un repas trop lourd, une allergie alimentaire, le stress, une maladie digestive, certaines migraines, le mal des transports...



Alimentation contre la nausée


L'alimentation jouant un rôle décisif, elle doit être judicieuse – en fonction de l'origine des nausées. Cependant, des règles de base doivent être respectées : pas ou peu de laitages, pas ou peu de graisses saturées et de sucres raffinés, pas d'alcool ; une cuisson légère à la vapeur, à l'eau, en papillote ou au gril.


Nausée et hygiène de vie


En cas de nausées fréquentes après les repas, essayer de manger dans le calme, en bonne compagnie et de ne pas boire en mangeant. Bien mastiquer est très important (la digestion débute dans la bouche et non dans l'estomac !). Un repas ne devrait pas durer moins de 20 minutes, car il faut ce laps de temps au cerveau pour déclencher la sensation de satiété et pour éviter ainsi une surcharge du bol alimentaire dans l'estomac, ce qui perturbe le bon déroulement de la digestion.



Soigner la nausée avec les plantes


Usage interne

  • Assurer une bonne digestion, soulager les spasmes
Tisane :
Marjolaine (feuilles), matricaire (sommités fleuries), mélisse (feuilles), origan (sommités fleuries), romarin (feuilles) : mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 1 cuillerée à soupe du mélange par tasse d'eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. En boire 1 tasse après les repas, jusqu'à amélioration des symptômes.

  • Prévenir le mal des transports
Gélules :
Gingembre : prendre 4 gélules demi-heure avant le départ, puis renouveler en avalant 2 gélules toutes les 3 heures.


Usage externe

  • Soulager la douleur
Compresse :
Huile essentielle de lavande : déposer quelques gouttes sur une compresse chaude, puis appliquer au niveau de l'estomac, pendant 10 min. Renouveler si nécessaire.


Mise en garde


Suivez les précautions d'emploi et les posologies sans dépasser les doses prescrites. Prenez soin de bien identifier les plantes avant de les employer. N'hésitez pas à demander conseil à un pharmacien, un phytothérapeute ou un herboriste.



avril 07, 2017

Qu'est-ce que l'urticaire et quelles sont les causes ?

L'urticaire est une maladie de peau qui forme des plaques (papules rouges, en relief), accompagnées de démangeaisons constantes ; elles sont le résultat de réactions à des aliments ou à d'autres substances. Des médicaments comme : aspirine, pénicilline et antibiotiques de la même famille, peuvent provoquer de l'urticaire chez certaines personnes.


Même ceux qui n'ont pas d'allergies connues peuvent faire de l'urticaire après avoir été piqués par un insecte ou avoir touché une plante comme l'ortie ou le sumac vénéneux. L'urticaire peut s'accompagner d'autres symptômes d'allergie, dont l'enflure des yeux et d'autres parties du corps. Certaines allergies alimentaires provoquent de l'œdème et des démangeaisons des lèvres et de la bouche.

Qu'est-ce que l'urticaire et quelles sont les causes ?




Les causes de l'urticaire


L'apparition des papules peut suivre l'ingestion de n'importe quel aliment, mais en particulier des fruits de mer, des noix et des baies. Une personne allergique à l'aspirine (acide acétylsalicylique) doit se méfier de tout aliment qui contient des salicylates naturels : abricot, baies, raisin, fruits séchés, thé. Voici d'autres déclencheurs d'urticaire : stress, exposition au soleil, à la chaleur ou au froid (glaçons dans un verre) ; infections virales.

L'urticaire se développe habituellement dans les heures qui suivent le contact avec le facteur déclenchant, parfois plusieurs jours plus tard. Ce délai peut rendre difficile l'identification de la cause. Une réaction différée est typique des médicaments ; en cas d'éruption lors d'un traitement médicamenteux, il faut en aviser aussitôt le médecin.

Les éruptions en réaction à un médicament débutent souvent autour de la tête, puis s'étendent vers le bas. Parfois, une allergie médicamenteuse mettra des mois ou même des années à s'installer. Indiquer toujours ses allergies au pharmacien et au médecin.

Chercher la tartrazine sur les emballages. Parmi les additifs alimentaires, seule la tartrazine (colorant jaune E 102) cause l'urticaire, et ce, chez seulement 1 personne sur 10 000. Le nom des colorants alimentaires doit toujours figurer sur les emballages. Les personnes allergiques à la tartrazine doivent vérifier la composition des aliments, médicaments et suppléments qu'elles prennent.



Urticaire et alimentation


Un accès d'urticaire peut s'estomper en quelques minutes ou durer des jours et même des semaines. Si l'on peut relier l'urticaire à un aliment précis, éviter celui-ci et consulter un médecin. Si l'urticaire persiste plus de quelques jours, le médecin pourra prescrire des antihistaminiques et une lotion pour apaiser les démangeaisons et soulager l'inflammation. 

Si l'urticaire est récurrent, tenir un journal de ce que l'on mange ; après avoir identifié les aliments suspects, les éliminer de son alimentation, puis les réintroduire un par un, de façon à découvrir ceux auxquels on est allergique.

Aliments contenant de la niacine. Comme l'urticaire et d'autres symptômes d'allergie sont déclenchés par les histamines, il peut être utile d'augmenter la consommation d'aliments riches en niacine (vitamine B3), qui inhiberait la libération d'histamine. Volaille, fruits de mer, fruits secs oléagineux, céréales complètes et produits céréaliers enrichis sont de bonnes sources de niacine. Mais attention : certains de ces aliments sont susceptibles aussi de provoquer des allergies.

Éliminer les aliments déclenchants est la meilleure façon de prévenir un accès d'urticaire. Quand on a fait une réaction allergique très prononcée, il faut demander au médecin si l'on doit avoir sur soi un antidote à utiliser si la réaction se reproduit. Porter une carte qui indique son allergie est vivement conseillé, car le personnel médical des urgences saura quoi faire si l'on perd connaissance.



mars 28, 2017

Opération de la cataracte : implant monofocal ou multifocal

Chirurgie de la cataracte. Il y a deux solutions pour une meilleure vue : l'implant monofocal ou l'implant multifocal.
La cataracte touche quasi tout le monde avec l'âge : elle entraîne une gêne en moyenne vers 70 ans.


Symptômes de la cataracte


Votre vision baisse ; vous ressentez un inconfort visuel comme si vous aviez des lunettes sales ; vous avez la sensation de couleurs qui se ternissent (télévision) ou d'éblouissements.

Le coupable, c'est le cristallin : cette lentille derrière l'iris, qui assure la mise au point des images sur la rétine, est normalement limpide. Mais en vieillissant, elle perd peu à peu de sa transparence, puis devient opaque. 

Seule solution alors : remplacer votre cristallin par un implant. Il n'y a pas d'âge pour se faire opérer, ni d'âge limite (c'est possible à 85 ans et plus, afin de rester autonome et d'éviter des chutes). La décision se prend avec l'ophtalmologiste, quand vous avez trop de gêne.



Opération de la cataracte : implant monofocal ou multifocal


Cataracte, implant monofocal


Quels qu'ils soient, les implants qui viennent remplacer le cristallin ont bénéficié d'améliorations constantes. Et ils sont aujourd'hui d'une excellente qualité.
Souvent, des implants dits monofocaux sont utilisés, d'autant plus si l'opération est tardive (vers 80 ans), avec des besoins visuels moindres. Ces implants ne corrigent q'une seule distance de vision. En général, celle de loin est choisie : vous verrez donc bien de loin, mais devrez mettre des lunettes pour corriger votre presbytie et voir de près.


Cataracte, implants multifocaux


Des implants dit multifocaux peuvent aussi être proposés, sauf contre-indication : glaucome, DMLA, lésions ophtalmiques causées par un diabète ou une hypertension. S'ils nécessitent de nombreux examens et calculs, leur atout est de pouvoir corriger tous les défauts de vision : presbytie, myopie, hypermétropie, astigmatisme. Et les résultats sont très bons : vous vous passerez de vos lunettes dans 90 % de vos activités.

Une exception cependant, en cas de forte myopie ou forte hypermétropie, les calculs sont plus complexes et vous aurez davantage besoin de vos lunettes , par exemple la moitié du temps. Avant, ces implants entraînaient assez souvent des phénomènes de halos perçus autour des phares de voitures la nuit, mais ces désagréments ont beaucoup diminué.


Opération de la cataracte et durée


L'opération de la cataracte se déroule sous anesthésie locale par collyre. Si vous êtes tendue, un anxiolytique peut vous être donné. L'intervention dure 15 à 30 minutes selon le type d'implants. Après quoi, vous pouvez rapidement rentrer chez vous (pas d'hospitalisation).

Pour un résultat optimum, les deux yeux doivent être opérés, avec des implants multifocaux, de préférence dans un temps assez rapproché (15 jours environ). Pour l'instant, les deux yeux ne sont jamais opérés le même jour pour des questions de sécurité. Mais bientôt, ils devraient pouvoir l'être simultanément, le risque d'infection étant devenue pratiquement nul.

Au cas où un défaut visuel resterait insuffisamment corrigé, il est toujours possible d'y remédier : soit par laser, soit en posant un second implant devant le premier, ou encore en changeant l'implant posé.

Sinon, il n'est jamais nécessaire de remplacer les implants. Il arrive qu'une légère opacification de l'enveloppe du cristallin laissée en place se produise avec le temps. Ce phénomène qui fait croire à tort que la cataracte récidive (sensation de voile et de baisse de la vue), se produit maintenant de plus en plus tard. Et c'est anodin : un simple traitement de quelques secondes au laser rétablit aussitôt une bonne vision.


Suite d'opération de la cataracte


Les suites d'opération de la cataracte sont indolores. Vous pourrez ressentir une gêne, comme une impression de grain de sable dans l'œil, mais le plus souvent elle disparaît au bout d'une demi-journée. Vous retrouverez une bonne vision en quelques heures, même si elle s'améliore encore ensuite.



mars 20, 2017

Fruit et légumes : frais, surgelés ou en conserve

Les fruits et légumes ont un effet déterminant sur notre santé. Ils jouent un rôle protecteur dans la prévention de nombreuses maladies, telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires, l'obésité, le diabète...


Découvrez les bienfaits des fruits et légumes pleins de vitamines, de fibres et pourquoi sont-ils nécessaires à notre santé ?



Fruit et légumes : frais, surgelés ou en conserve



Les bienfaits des fruits et légumes


Au cours des trente dernières années, plus de 250 études ont en effet clairement établi leur rôle préventif sur certains cancers, en particulier ceux des voix aérodigestives supérieures (œsophage, bouche, larynx, pharynx).

Riches en antioxydants (vitamines C et E, polyphénols), les fruits et légumes sont des freins naturels à l'action des radicaux libres qui attaquent nos cellules.
Des études ont aussi montré leur action bénéfique dans la prévention des maladies cardiovasculaires grâce aux effets de la vitamine C, des caroténoïdes, des polyphénols et de la vitamine B9. Les fruits et légumes participent également à prévenir la survenue du diabète en raison de leur faible index glycémique.

Cela concerne tous les fruits, exceptés la banane et le raisin, et tous les légumes, sauf les légumes racines, comme les carottes, le navet et le topinambour, dont l'indice est un peut plus élevé. Très riches en eau et en fibres pour peu de calories, ils favorisent la satiété et contribuent à lutter contre la prise de poids (facteur de risque contre le diabète).

Des fibres qui aident également à lutter contre certains cancers, notamment le cancer colorectal, en augmentant le volume des selles et en stimulant le transit, évitant ainsi la stagnation d'éléments potentiellement cancérogènes dans l'intestin.

Les fruits et légumes apportent enfin un cocktail de minéraux (magnésium, potassium, sodium et calcium) essentiels à notre organisme, et des oligo-éléments (sélénium, chrome) en petites quantités.



Comment manger 5 fruits et légumes par jour ?


Fruit et légumes : frais, surgelés ou en conserve


Il est recommandé de consommer cinq fruits et légumes par jour " sous toutes leurs formes ", ce qui inclut surgelés et conserves. Mais ont-ils vraiment les mêmes propriétés que les frais ? À moins de consommer des fruits et légumes issus de son potager ou d'une production locale (et donc en pleine possession de leurs vitamines), les végétaux frais sont souvent mis à mal par le stockage et la production hors saison.

Selon une étude de l'Institut national de la recherche agronomique, ils affichent parfois des teneurs en vitamines et nutriments inférieures aux légumes surgelés ou en conserve, car ils sont souvent cueillis avant maturité pour une meilleure conservation.

À l'inverse, les légumes destinés à la congélation ou à la conserve sont récoltés à maturité (apport maximum de vitamines) et rapidement traités... Là où le légume frais suit une logistique de stockage qui peut prendre une semaine (ses vitamines et nutriments, sensibles à l'air et à la chaleur, se détériorent).

En outre, le légume frais peut-être l'objet de traitements phytosanitaires après récolte afin de prolonger sa durée de vie. Ce qui implique de l'éplucher et donc de se priver d'une partie des nutriments concentrés dans la peau.

Même si le traitement thermique subi par les surgelés et les conserves affecte les vitamines C et B9, sensible à la chaleur (les légumes surgelés sont d'abord blanchis à l'eau bouillante ou à la vapeur), il permet de stabiliser le produit, et ses bienfaits sont quasi identiques à ceux des frais. Il est vrai, toutefois, que la surgélation et l'appertisation détériorent très légèrement les fibres et augmentent un peu la teneur des minéraux en sodium (sel).

Bon à savoir : carottes, épinards, tomates, haricots verts, brocolis (et tous les crucifères) gardent une très bonne tenue en toutes circonstances, qu'ils soient surgelés ou mis en conserve.

Le saviez-vous ? La pomme de terre n'est pas un légume. D'un point de vue strictement botanique, c'est bien un légume. Mais en terme de nutrition, sa forte teneur en amidon la range dans la catégorie des féculents. Elle ne fait donc pas partie du programme "5 fruits et légumes par jour ".



mars 13, 2017

Cuivre : oligo-élément anti-inflammatoire, anti-infectieux

Le cuivre est un oligo-élément indispensable à la vie, il intervient au niveau du métabolisme général, il est le cofacteur de très nombreuses réactions enzymatiques.


Les premiers gisements de cuivre, ont été découverts il y a plus de 6000 ans sur l'île de Chypre, d'où son nom qui vient du mot latin " Cyprium ".
Dés l'antiquité, le cuivre a été utilisé pour soulager les troubles articulaires cutanés.


Cuivre oligo-élément anti-inflammatoire, anti-infectieux



Bienfaits du cuivre


Le cuivre joue un rôle important dans le métabolisme du fer et dans la synthèse de l'hémoglobine. Le cuivre fait partie des oligo-éléments antioxydants.

Le cuivre est bénéfique pour les organismes vivants supérieurs, comme l'homme, il sera en revanche néfaste pour les organismes vivants inférieurs, comme les virus ou les bactéries. C'est pourquoi le cuivre joue un rôle fondamental dans la stimulation des défenses immunitaires, notamment en prévention des affections ORL, c'est, de plus, un très bon anti-infectieux.

Le cuivre a aussi un pouvoir anti-inflammatoire, il intervient dans la synthèse des tissus conjonctifs, comme le cartilage ou les tendons ainsi que dans la reminéralisation osseuse.


Aliments riches en cuivre


  • Le foie
  • Les huîtres
  • Le chocolat
  • Les pommes de terre
  • Les noix
  • Le raisin
  • Les haricots secs



mars 09, 2017

Eczéma et alimentation : démangeaisons, desquamation

L'eczéma est une éruption avec démangeaisons et desquamation, parfois causée par une sensibilité à des aliments, à des produits chimiques ou à des facteurs environnementaux (sécheresse, par exemple). Ce peut être une réaction allergique ou une réaction immunitaire à une substance par ailleurs inoffensive. Les symptômes de l'eczéma varient et peuvent apparaître en quelques minutes ou plusieurs heures. La prédisposition à l'eczéma est héréditaire ; il va souvent de pair avec l'asthme, la rhinite allergique ou l'urticaire.



Eczéma et alimentation : démangeaisons, desqamation

Alimentation eczéma



Le rôle de l'alimentation. Les aliments particulièrement susceptibles de déclencher de l'eczéma sont : œufs, lait et produits laitiers, fruits de mer, poisson et arachide. Il faut consulter un allergologue pour éviter de passer par un long régime d'exclusion. Le lait de vache peut causer de l'eczéma chez les bébés et les jeunes enfants ; on essaiera alors le lait de chèvre ou le lait de soja. Beaucoup d'enfants ne font plus d'eczéma à partir de l'âge de 6 ans, mais d'autres ont des poussées tout au long de leur vie.

Manger plus d'antioxydants. La sécheresse peut provoquer de l'eczéma en favorisant la formation de radicaux libres que l'on pourra contrer avec des antioxydants comme le bêta-carotène. Des études préliminaires indiquent que l'eczéma peut s'améliorer si l'on prend des aliments contenant du bêta-carotène. On privilégiera donc les fruits et les légumes orange : abricots, melon, mangue, carottes, potiron, patates douces.


Consommer des acides gras essentiels. Les huiles végétales, les poissons gras et les graines de lin peuvent diminuer l'œdème en aidant le corps à générer des prostaglandines, substances de type hormonal qui réduisent l'inflammation.

L'huile d'onagre est une autre excellente source d'acides gras essentiels. Dans une étude expérimentale, les patients ont vu une amélioration de leurs symptômes quand ils prenaient des suppléments d'huile d'onagre, qui est riche en acide gamma-linolénique. L'huile de colza en referme également beaucoup.

Prendre beaucoup de vitamine B6. Selon des chercheurs, un régime riche en vitamine B6 protège des éruptions allergiques. Huiles végétales, œufs, poissons gras, légumineuses, riz brun, germe de blé et légumes à feuilles vert foncé en contiennent.




Causes de l'eczéma


Les facteurs environnementaux, dont les produits chimiques présents dans notre vie quotidienne favorisent davantage l'eczéma que ne le fait la nourriture. Les plus courants sont le nickel, que l'on trouve dans les bijoux de fantaisie, et le latex, qui sert à la fabrication des gants de caoutchouc ménagers notamment.

Certaines activités comportent un risque élevé d'eczéma. Les adhésifs acryliques sont dangereux pour les prothésistes dentaires, les amateurs de modèles réduits, les manucures et leur clients. Les athlètes peuvent avoir des éruptions sur les pieds à cause des colles utilisées dans leurs chaussures de sport ; il faut alors essayer une autre marque.

Un vêtement de laine porté directement sur la peau peut être un élément déclencheur d'eczéma. Les personnes sensibles à la laine ne devraient pas utiliser des produits cosmétiques à base de lanoline, l'huile naturelle de la laine. Évitez les facteurs déclenchants que vous avez identifiés. Si vos éruptions s'aggravent par temps très chaud ou très froid, évitez les températures extrêmes. Achetez des savons et du papier hygiénique sans colorant ni parfum.


Eczéma et allergie


Si votre eczéma est d'origine alimentaire, démontrée par un test cutané chez l'allergologue, vous devrez suivre un régime d'éviction qui supprime toute trace de l'aliment concerné. C'est assez facile si vous cuisinez vous-même tous vos repas, mais soyez très prudent avec les plats industriels, les sauces et les condiments, ainsi qu'avec les plats servis au restaurant ou à la cantine. Ne mangez que ce dont vous êtes certain et dans le doute, abstenez-vous.



février 28, 2017

Le rôle des vitamines, les aliments riches en vitamines

Les vitamines jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. Sans les vitamines, ni la croissance des enfants, ni l'équilibre nutritif des adultes, ni la persistance d'un certain tonus chez les personnes âgées ne sont possible. En quelque sorte, ce sont les vitamines qui président au cycle de la vie.

Carence en vitamines, voyons comment retrouver du tonus !

Pour commencer la journée avec une énergie féroce : écrasez 1 banane entière, mélangez-là à 2 cuillerées à café de miel et à 1 cuillerée à café de crème fraîche. Savourez !



Le rôle des vitamines, les aliments riches en vitamines


Rôle des vitamines


  • La vitamine A, qui joue un rôle dans les capacités visuelles.
  • Les vitamines B1, B6, B12, qui participent au métabolisme énergétique des acides aminés et des protéines.
  • La vitamine D, qui stimule le transport du calcium ainsi que le phosphore dans l'intestin.
  • La vitamine E, qui a une action antioxydante cellulaire.
  • La vitamine C, qui intervient dans la résistance aux infections bactériennes et virales et dans la synthèse des anticorps. Il est donc capital d'absorber quotidiennement un cocktail multivitaminé.


Aliments et plantes riches en vitamines


   ► La banane contient de la vitamine A, toutes les vitamines B sauf la B12, de la vitamine C, du sucre (80 %) et des tanins. Elle contient également du fer, du phosphore, du magnésium, du potassium, du sodium, du zinc et du manganèse. La banane offre donc un aliment vitaminé de choix pour les enfants (favorisant leur croissance) et les adultes (améliorant leur travail manuel et intellectuel).

   ► L'églantier est très riche en vitamine C. C'est un tonique, qui peut être légèrement diurétique.

   La bistorte est un tonique.

   L'éleuthérocoque est conseillé en cas de fatigue et de surmenage.

   Le fucus renferme de l'iode, qui stimule les échanges cellulaires et l'élimination des déchets. Véritable cocktail d'oligo-éléments, cette algue est indiquée en cas de fatigue ou de carence en vitamines.

   Le muirapuama est un tonique neuromusculaire.

   L'ortie contient des vitamines B, des sels minéraux, des oligo-éléments et des acides aminés. Sa richesse en silice, en zinc et en vitamines la rend très utile pour lutter contre les cheveux ternes et les ongles cassants. C'est aussi un bon reminéralisant, tonique et antiasthénique.

   La salsepareille possède des vertus fortifiantes et stimulantes.