Faut-il éviter les salades en sachets : mâche, laitue, roquette

juillet 26, 2019
Après le frais, les conserves et les surgelés, est-ce que les salades en sachets sont bonnes pour la santé ? Et quelles sont leurs qualités du point de vue nutritionnel ?
Angélique Houlbert, diététicienne, nous explique tout, même sur la conservation des salades en poches : mâche, chicorée, laitue, roquette, pousses d'épinards...





Faut-il éviter les salades en sachets : mâche, laitue, roquette Faut-il éviter les salades en sachets : mâche, laitue, roquette Reviewed by Santé pratique on juillet 26, 2019 Rating: 5

Comment maigrir avec l'homéopathie

juillet 17, 2019
L’homéopathie serait la solution efficace pour maigrir d’où on veut, facilement... et pour longtemps ! Ventre plat, fringales, rétention d’eau, cellulite : voici les solutions homéopathiques !


Pour retrouver un ventre plat

Pour retrouver un ventre plat

Des rondeurs au niveau du ventre ? Pas de panique ! Certains remèdes homéopathiques permettraient de retrouver un joli ventre plat en agissant, non pas directement sur la perte de poids, mais plutôt sur le transit (en limitant les ballonnements, notamment).

Ce qu’il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Lycopodium 5CH (haut du ventre gonflé), Carbo Vegetabilis 5CH (bas du ventre gonflé) ou China Rubra 5CH (si tout le ventre est gonflé).
Posologie : 2 granules trois fois par jour, de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après.
A noter : Le traitement doit être arrêté quand les ballonnements disparaissent.

Pour affiner sa taille

Envie d’une taille plus svelte ? Ce serait possible avec l’homéopathie ! Quelques gouttes de traitement permettraient d’affiner cette zone "à risque" sans efforts.
Ce qu’il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Piloselle (teinture mère).
Posologie : 20 gouttes 3 fois par jour (nature ou diluée dans un peu d’eau), pendant 3 semaines.
A noter : Il faut respecter une semaine d’arrêt entre deux cures.


Pour mincir des hanches


Pour affiner sa taille

Bas du ventre, hanches, cuisses : vous avez tout essayé pour éliminer les rondeurs qui s’y sont accumulées, en vain... Pourquoi ne pas essayer l’homéopathie ?
Ce qu’il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Thuya occidentalis 5CH
Posologie : 2 granules trois fois par jour (de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après), 1 semaine par mois.


A noter : Le traitement peut être renouvelé si les rondeurs persistent.

L’homéopathie contre les fringales

Selon notre spécialiste, l’homéopathie pourrait permettre de limiter les fringales.
Ce qu’il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Anacardum orientalis 9CH (fringale liée au stress), Ignatia amara 5CH (fringale liée à l’ennui) ou Antimonium Crudum 9CH (envie de grignoter en permanence).
Posologie :- Anacardum orientalis 9CH : 2 granules dès que l’envie de grignoter apparaît - Antimonium Crudum 9CH et Ignatia amara 5CH : 2 granules trois fois par jour, de préférence une demi-heure avant le repas, ou une heure après.
A noter : Le traitement doit être arrêté quand les fringales disparaissent.


L’homéopathie anti rétention d’eau


L’homéopathie contre les fringales

Vous surveillez votre ligne mais n’arrivez pas à mincir ? Il peut s’agir de rétention d’eau. Explication : quand l’organisme emmagasine plus d’eau qu’il n’en élimine, il gonfle… et ça pèse lourd sur la balance !
Ce qu’il faut prendre selon le Dr Albert-Claude Quemoun : Natrum Sulfuricum 5CH (rétention d’eau généralisée), Thuya occidentalis 5CH (rétention d’eau au niveau des fesses et des cuisses).
Posologie : 2 granules trois fois par jour (de préférence une demi-heure avant le repas ou une heure après), 1 semaine par mois.
A noter : Le traitement peut être renouvelé si la rétention d’eau persiste.

Drainer grâce à l’homéopathie

Un bon drainage est la clé d’un régime efficace ! Foie, reins, peau, circulation sanguine, "il diminue les facteurs polluants ", explique le Dr Albert-Claude Quemoun. Il est aussi conseillé de consulter un médecin homéopathe qui établira un traitement adapté à votre profil. "L’homéopathie est une médecine de la personne qui tient compte des caractéristiques de chacun [morphologie…]", insiste le spécialiste. En clair : le régime homéopathique qui fonctionne chez votre voisine ne marchera probablement pas sur vous !

Homéopathie : des bienfaits encore à l’étude…


Drainer grâce à l’homéopathie

L’homéopathie suscite de nombreuses polémiques.

Certains ne jurent que par cette médecine, tandis que d’autres la réfutent catégoriquement ! En fait, il existe très peu, voire pas, d’études démontrant ses réels bienfaits… même sur l’amincissement. "Il n’y a pas eu encore d’études randomisées parce qu’il n’y a pas un mais plusieurs médicaments conseillés dans la perte de poids", explique le Dr Albert-Claude Quemoun. Cependant, il ajoute : "J’ai déjà vu des femmes perdre jusqu’à 20 kilos en associant homéopathie, alimentation saine et activité physique."



Source : https://www.medisite.fr/conseils-minceur-comment-maigrir-avec-lhomeopathie.1640.77.html?page=1
Comment maigrir avec l'homéopathie Comment maigrir avec l'homéopathie Reviewed by Santé pratique on juillet 17, 2019 Rating: 5

Les bienfaits du melon pour la santé

juillet 13, 2019
Son goût sucré et rafraîchissant nous régale en été ! Plus qu'un aliment plaisir, le melon est un véritable réflexe santé. Détails de ses vertus avec le Dr Arnaud Cocaul, nutritionniste.


Melon : un allié de notre ligne


Melon : un allié de notre ligne

"Son goût est très sucré, mais comme il est composé à presque 90% d'eau, le melon est en réalité un des fruits les moins caloriques", indique le Dr Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste. Il affiche seulement 30 à 50 kcal aux 100 g (selon les variétés) et un taux de sucre d’environ 10 à 12 %.A noter : Les melons charentais ou Cantaloup, les plus courants en France, sont deux variétés bien sucrées. Pour être bon, ils doivent être bien mûrs et avoir bénéficié d'un maximum d'ensoleillement.


Le melon est diurétique


Le melon est diurétique

On oublie l'idée selon laquelle le melon, comme les crudités, ferait gonfler.

Au contraire, grâce à sa richesse en potassium, il aide à éliminer l'eau en excès. Un bon équilibre sodium/potassium favorise en effet les échanges hydriques et empêche les gonflements liés à la rétention d'eau dans les tissus. Appréciable en été si on est sujet aux jambes "façon poteaux" ou aux doigts boudinés !


Le melon, bon pour la peau et les yeux !


Le melon, bon pour la peau et les yeux !

Avec la mangue et l'abricot, le melon est un des fruits qui contient le plus de bêta-carotène (100 g de melon (le quart d'un petit melon) couvrent environ la moitié de l'apport quotidien (autour de 4 mg)).



Non synthétisé par l’organisme, le bêta-carotène est un précurseur de la vitamine A, un antioxydant intéressant pour garder une vision au top (il protège la rétine et améliore la vision nocturne) mais aussi pour la peau. "Il favorise le bronzage et donne bonne mine" explique Arnaud Cocaul. On trouve d’ailleurs du bêta-carotène dans les gélules solaires. A noter : Le bêta-carotène est un pigment qui donne la couleur orange au fruit. Pour faire le plein, on choisit un melon à chair orangée (et non un melon à chair jaune ou verte) et le plus coloré possible.Attention : Ce n’est pas parce que le melon favorise le bronzage qu’il protège la peau du soleil. Rien ne remplace une crème solaire !


Le melon, riche en vitamine C


Le melon, riche en vitamine C

Même si ce n'est pas le fruit le plus riche en vitamine C, le melon peut fournir jusqu’à un quart des apports journaliers recommandés (25 mg de vitamine C dans 100g de melon). Autre gros avantage : "Comme le melon est enveloppé dans une écorce, la vitamine C, sensible à la lumière, y est particulièrement bien protégée, et donc plus disponible que dans d'autres fruits" explique le Dr Arnaud Cocaul. A savoir : Combinée au bêta-carotène, la vitamine C a des vertus antioxydantes, intéressantes pour la prévention des maladies cardiovasculaires, de certains cancers mais aussi du vieillissement.


Le melon fait baisser la tension


Le melon fait baisser la tension

Le melon peut être bénéfique contre une tension artérielle trop élevée. Explication : "Notre alimentation est trop riche en sodium, que nous stockons, et pas assez riche en potassium, que nous ne savons pas retenir. Tous les aliments qui apportent du potassium, comme le melon, peuvent aider à rétablir l'équilibre sodium/potassium", indique le Dr Cocaul. Et ainsi lutter contre l'hypertension, favorisée par l’excès de sel (sodium).

Plusieurs études montrent d'ailleurs un lien entre une alimentation riche en potassium et un risque réduit d'hypertension. L'une d'elles, menée par le Southwestern Medical Center rattaché à l'Université du Texas, a confirmé que manger des fruits et des légumes de saison riches en potassium (comme le melon) permettait de faire baisser la pression artérielle.A savoir : La moitié d'un (petit) melon représente environ 20% des AJR* en potassium. Parmi les autres sources de potassium, à consommer sans modération ont trouve les lentilles, les épinards, l'avocat, les abricots, les pommes de terre, la banane...


Le melon accélère le transit


Le melon accélère le transit

Le melon contient des fibres solubles (hemicelluloses et pectines) qui jouent un rôle important dans la digestion. Elles absorbent l'eau pour former des selles plus lourdes et volumineuses, ce qui accélère leur trajet à travers l'intestin.

Le melon est ainsi intéressant en cas de constipation  légère.Attention : Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès. "La tolérance aux fibres varie énormément d'une personne à l'autre et une consommation excessive de melon peut causer des petits soucis digestifs type ballonnement, diarrhée", prévient le Dr Cocaul. Pour éviter tous problèmes intestinaux, il faut bien mastiquer (ce qui casse les fibres) et commencer par une petite tranche. A savoir : Cet apport en fibres naturelles favorise une bonne hygiène du côlon et pourrait ainsi avoir un rôle protecteur dans l'apparition du cancer colorectal.



Source : https://www.medisite.fr/aliments-et-vertus-sante-les-bienfaits-sante-du-melon.218357.74.html?page=2
Les bienfaits du melon pour la santé Les bienfaits du melon pour la santé Reviewed by Santé pratique on juillet 13, 2019 Rating: 5

Faut-il sauter des repas pour maigrir vite ?

juillet 09, 2019
Sauter des repas peut-il faire mincir plus vite ? Faut-il petit-déjeuner pour maigrir ? Doit-on manger à des heures fixes pour rester mince ? Vrai/faux pour être sûr(e) de perdre du poids !


Sauter des repas, c’est autorisé !


Faut-il sauter des repas pour maigrir vite ?

Vrai Un repas particulièrement copieux peut couper la faim au déjeuner ou au dîner suivant.
Ne pas vous forcer surtout si vous êtes en période d’amincissement. D’une part, la digestion est plus longue en cas d’abondance de graisses notamment. D’autre part l’organisme qui a fait le plein de calories, ne ressent pas le besoin d’un nouvel apport d’énergie.



Il faut un petit déjeuner pour mincir !



Il faut un petit déjeuner pour mincir !


Faux Si vous n’avez pas le temps, ni l’envie de petit-déjeuner : ne vous forcez pas !. Contrairement à une idée reçue, on peut rester en bonne santé et même maigrir, même sans petit déjeuner copieux. Vous avez cependant intérêt à prévoir un en-cas pour le milieu de matinée, par exemple un fruit ou un yaourt, un petit pain de seigle aux noix ou encore un mini sandwich au fromage. Pourquoi ? Pour éviter de vous ruer vers les barres chocolatées ; les viennoiseries vers 10 heures ou d’être affamé(e) à l’heure du déjeuner.


Sauter des repas est une bonne habitude


Sauter des repas est une bonne habitude
Faux Prendre l’habitude de sauter des repas, alors même que l’on a faim et que l’organisme attend de la nourriture, risque vite d’avoir des effets délétères : - grignotages gras, sucrés ou salés dans les heures qui suivent - repas suivants pantagruéliques (car on y arrive affamé) - repas précédents plus copieux (l’organisme s’adapte) Résultat : sauter des repas peut vite conduire, non à une perte mais à une prise de poids...


Sauter le déjeuner est interdit


Sauter le déjeuner est interdit

Faux Il peut arriver qu’on n’ait pas le temps de manger.

Pas de panique, il y a des solutions pour ne pas craquer en fin de matinée ou d’après-midi et éviter de se jeter sur le fromage ou les chips. Prévoyez un goûter vers 17 h : 1 banane et 2/3 carrés de chocolat ou encore 1 yaourt et 2 biscuits.


Il faut manger à horaires réguliers


Il faut manger à horaires réguliers

Faux Que ce soit en raison d’une activité prenante ou d’une sortie (théâtre, cinéma), on est parfois amené à décaler ses horaires de repas.

Contrairement aux idées reçues, cela ne pose pas de problème particulier : un décalage de 2 ou 3 heures n’empêche pas de maigrir. Tout au plus prévoyez un en-cas (un fruit par exemple) à votre heure habituelle afin de patienter jusqu’au repas lui-même. Pour perdre du poids, on n’a pas besoin de manger à des heures régulières. En fonction du repas précédent, de son activité physique, des ses occupations et du stress, on peut varier les horaires et les volumes des repas.


Sauter le dîner facilite le sommeil


Sauter le dîner facilite le sommeil

Faux Sauter le dîner est une fausse bonne idée pour maigrir.

D’abord, vous aurez du mal à vous endormir car le cerveau s’assouplit plus facilement durant les heures qui suivent la consommation de glucides (féculents, fruits, pain ou aliments sucrés). Ensuite, vous risquez de vous réveiller la nuit pour manger n’importe quoi… En revanche, et notamment si le déjeuner a été copieux à midi, vous pouvez vous limiter à un potage, puis 2 yaourts et 1 ou 2 fruits.



Source : https://www.medisite.fr/conseils-minceur-faut-il-sauter-des-repas-pour-maigrir-vite.1425.77.html?anc=subpage-title-1
Faut-il sauter des repas pour maigrir vite ? Faut-il sauter des repas pour maigrir vite ? Reviewed by Santé pratique on juillet 09, 2019 Rating: 5

Brûle-graisses : ce qui marche vraiment !

juillet 04, 2019
Café, thé vert, huiles essentielles, guarana… Les fameux "brûleurs de graisses" sont-ils vraiment efficaces ? Quels sont leurs réels effets sur la silhouette ? Enquête sur ces nouveaux produits "miracle".


Le café détruit en partie les graisses


Brûle-graisses : ce qui marche vraiment !

La réputation du café en tant qu’allié minceur ne serait pas un leurre… "La caféine qu’il contient active la lipolyse, c’est-à-dire la destruction des graisses", explique le Dr Bérengère Arnal-Schnebelen, médecin phytothérapeute.


Et le Dr Catherine Solano, spécialiste en nutrition de confirmer : "La caféine stimule l’organisme, qui brûle alors des calories, donc des graisses." A noter : Le café contient environ 1 à 3 % de caféine, contre 2 à 4 % pour le thé. Attention : À fortes doses, le café augmente le risque de troubles cardio-vasculaires (hypertension…). L’Agence française de sécurité sanitaires des aliments recommande ainsi de ne pas dépasser trois tasses par jour.


Des huiles essentielles qui accélèrent la lipolyse


Des huiles essentielles qui accélèrent la lipolyse

Selon Dominique Davenne, expert en huiles essentielles pour l'Afssaps, "certaines huiles essentielles augmentent la lipolyse basale ">Quelles HE utiliser ? Cèdre de Virginie ou du Texas pour leur apport en cédrol, anis ou badiane pour leur richesse en anéthol, et immortelle selon Dominique Davenne. Le citron est aussi efficace selon Danièle Festy. Préparation : Verser 1 goutte d’HE de citron jaune sur un comprimé neutre, 3 fois par jour en cures de 3 semaines. Et masser 2 fois par jour les rondeurs avec 6 gouttes d’HE de cèdre + 1 cuil. à soupe d’HV (huile végétale).


Du thé vert contre les rondeurs abdominales…


Du thé vert contre les rondeurs abdominales…

Parce qu’il est riche en caféine, en polyphénols et en catéchines, le thé vert activerait la combustion des graisses… Explications : Un, "la caféine favorise la fonte des graisses", explique le Dr Bérengère Arnal-Schnebelen, médecin phytothérapeute.

Deux, "ses polyphénols diminuent l’absorption digestive des graisses", ajoute-t-elle. Enfin, selon une étude de la Shanghai Medical School (2008) réalisée sur 160 adultes, la prise de fortes doses de catéchines (886 mg/jour) entraînerait une réduction de la masse grasse au niveau abdominalLa préparation du Dr Bérengère Arnal-Schnebelen : 1 cuillère à café de thé vert pour 1 tasse d’eau bouillante. Infuser 10 min. 2 tasses par jour. Ou 1 gélule de poudres dosées à 150 mg 2 fois par jour. A prendre le temps du régime.


Oméga 3 : arme anti lipides ?


Oméga 3 : arme anti lipides ?

Selon une étude américaine menée en 2006, le DHA (un acide gras de la famille des oméga 3) inhiberait la formation des cellules graisseuses et réduirait leur accumulation dans l’organisme… Peut-on dans ce cas accroître la combustion de ses graisses en augmentant sa consommation d’oméga 3 ? Pour le Dr Catherine Solano, spécialiste en nutrition, "oui cela peut faire perdre quelques kilos parce que ces "bonnes" graisses qui favorisent le surpoids. Mais à eux seuls, les oméga 3 ne peuvent pas faire fondre les graisses." Pour maximiser les chances d’amincissement, ils doivent en fait s’inscrire dans le cadre d’un régime amincissant.


Le guarana, plante anti rondeurs ?


Le guarana, plante anti rondeurs ?

La posologie du Dr Bérengère Arnal-Schnebelen : 2 à 4 gélules à 200 mg d'extrait sec par jour. À prendre le temps du régime. À noter : reconnu pour stimuler l'organisme, le guarana prévient les états de fatigue qui accompagnent souvent les régimes.


Acide linoléique conjugué : des bienfaits à l’étude


Acide linoléique conjugué : des bienfaits à l’étude

Parce qu’il est réputé pour activer la combustion des graisses, l’acide linoléique conjugué (ou ALC) est présent dans de nombreux produits "amincissants". Pourtant, ses vertus "brûle-graisse" sont loin d’être prouvées… Une étude menée en 2004 auprès de 157 personnes en surpoids a établi que la prise de 4,5 g d’ALC diminuait la masse adipeuse (certains ont perdu jusqu’à 3 kg de gras).


Mais, d’autres recherches réalisées la même année sur 81 personnes en surpoids n’ont avancé aucun bienfait de l’crèmes amincissantes qui emplissent les rayons de nos supermarchés à l’approche de l’été pourraient favoriser le déstockage de graisses… Peut-on leur faire confiance ? C’est ce qu’a voulu savoir l’association 60 millions de consommateurs qui a mené l’enquête en mai 2007. Résultat : sept produits sur dix testés seraient efficaces et réduiraient le tour de cuisse(jusqu’à 2 cm). A condition d’"en mettre tous les jours et au moins pendant deux mois pour avoir des résultats", explique Cécile Collet, esthéticienne dans un centre de thalassothérapie. Sans oublier de pratiquer une activité physique régulière et d’avoir une alimentation équilibrée.


Ne pas confondre drainage et déstockage !


Ne pas confondre drainage et déstockage !

Drainant donc déstockant ? Parmi la multitude de produits "amincissants" vendus en pharmacie ou en grande surface, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

Pour éviter tout amalgame, sachez que si les produits drainant peuvent faciliter l’amincissement c’est parce qu’ils activent l’élimination de l’eau. "Ils n’ont cependant aucune action sur la combustion des graisses", explique le Dr Catherine Solano, spécialiste en nutrition. Ne vous y trompez pas !



Source : https://www.medisite.fr/conseils-minceur-brule-graisses-ce-qui-marche-vraiment.1385.77.html
Brûle-graisses : ce qui marche vraiment ! Brûle-graisses : ce qui marche vraiment ! Reviewed by Santé pratique on juillet 04, 2019 Rating: 5

Comment perdre du poids rapidement avec la régime soupe ?

juillet 02, 2019
Le régime soupe entraîne une perte de poids rapide et importante. Il permet de perdre 2 à 4 kilos en une semaine. Maigrir, affiner son corps avec le régime soupe, consiste à consommer de la soupe à volonté. 

Mais le principe suivi sur plusieurs jours pouvant être dangereux pour la santé, il est recommandé d'associer la soupe à des protéines maigres (poulet, poisson...) et certain fruits et légumes. Côté boisson, thé non sucré, jus de fruits non sucrés et de l'eau plate.

Il vous suffit de suivre la recette qui suit dans cet article pour réaliser votre soupe bien connue pour ses qualités brûle-graisse. Son efficacité est garantie, bien sûr, en respectant le programme qui vous est proposé jour après jour pour une semaine.

Mais n'oubliez pas que ce régime est assez rigoureux. Cette soupe est aussi proposé pour les personnes souffrant d'excès de poids, ce qui leur permet de maigrir rapidement avant un intervention chirurgicale.


Soupe aux choux : comment maigrir avec le régime soupe ?


Recette régime soupe


Ingrédients :

  • 1 gros choux vert frisé de 600 g
  • 4 gousses d'ail
  • 300 g d'oignons
  • 3 litres d'eau
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • 200 g de courgettes
  • 1 poivron
  • 1 boite de tomates pelées
  • 1 branche de persil
  • 200 g de carottes
  • 200 g de navets
  • 150 g de tête de céleri
Assaisonnement : sel, poivre, curry, cumin, 4 épices etc.




Préparation de la soupe de régime



1. Couper le choux en morceaux de 3 cm environ et le faire blanchir pendant 20 minutes dans l'eau bouillante salée.

2. Égoutter le choux puis mettre à chauffer 3 litre d'eau avec 2 cubes de bouillon de volaille.

3. Couper tous les autres légumes en petits ou moyens morceaux.

4. Mettre dans l'eau le choux et les légumes (sauf la courgette) et laisser cuire à partir de l'ébullition pendant 45 minutes. Ajouter ensuite la courgette et l'épice choisie.

5. Remettre à cuire 15 à 20 minutes.


Comment suivre le régime soupe aux choux ?


La semaine minceur dure exactement 7 jours. Après ces 7 jours, si vous n'avez pas triché, vous aurez perdu jusqu'à 2 à 5 kilos.

Pour faciliter le suivi, il est recommandé de démarrer ce régime le lundi de la semaine suivante. Mais n'oubliez pas que c'est un régime assez rigoureux. On vous demandera de manger de la soupe à tous les repas, de manger certains aliments (par exemple : une banane, un steak de bœuf,...).

Ne démarrer le régime que si vous êtes sûr(e) de le suivre jusqu'au bout. En fonction de votre activité professionnelle, il sera peut-être plus judicieux d'attendre vos congés pour entamer ce régime, le suivi n'en sera que plus simple.

Durant le programme d'une semaine " brûle-graisse ", on va vous demander de manger de la soupe à tous les repas sans exception : matin, midi et soir. Il faudra manger de la soupe autant de fois que nécessaire, jusqu'à ce que vous soyez rassasié !

Il faudra également respecter scrupuleusement le programme jour après jour.

L'efficacité du régime repose sur la soupe en elle-même, mais également sur le respect du programme de la semaine minceur. L'objectif de cette semaine est de perdre du poids. Normalement, au bout de 7 jours, vous devriez perdre jusqu'à 2 à 5 kilos !

Boissons gazeuses, sucrées et alcools sont formellement interdits. Il ne faut pas sauter de repas. Il ne faut pas quitter la table en ayant encore faim. On maigrit ainsi sans privation.


Programme du régime soupe pour 7 jours


Lundi :
à tous les repas soupe à volonté + tous les fruits sont permis sauf les fraises, bananes et fruits très sucrés. Pour les boissons, thé non sucré, jus de fruits non sucrés et de l'eau plate.

Mardi :
à tous les repas soupe à volonté + tous les légumes sont permis sauf, les petits pois, le maïs, les haricots secs.
Attention : aucun fruits.

Mercredi :
à tous les repas soupe à volonté + légumes et fruits à volonté.

Jeudi :
à tous les repas soupe à volonté + bananes et lait écrémé. Mangez jusqu'à trois bananes avec 2 verres de lait écrémé.

Vendredi :
à tous les repas soupe à volonté + 150 g de bœuf ou poulet grillé (sans peau) et 3 tomates.

Samedi :
à tous les repas soupe à volonté + 150 g de veau ou de bœuf (ou poulet grillé sans peau) et légumes vert à volonté.

Dimanche :
à tous les repas soupe à volonté + une bonne portion de riz complet, jus de fruit non sucrés et légumes vert à volonté.

Vous pouvez remplacer les tomates et les poivrons par des courgettes, laitues, concombres, moins agressifs pour l'estomac et les intestins très diurétiques et purgatifs.

Après ces 7 jours, si vous n'avez pas triché, vous aurez perdu jusqu'à 2 à 5 kilos.

Arrêtez le régime pendant au moins une ou deux semaines, puis recommencez si vraiment vous le désirez.



Comment perdre du poids rapidement avec la régime soupe ? Comment perdre du poids rapidement avec la régime soupe ? Reviewed by Santé pratique on juillet 02, 2019 Rating: 5

Régime soupe : comment maigrir vite et bien ?

juillet 02, 2019
Il permet de perdre jusqu’à 5 kilos en une semaine… Le régime soupe, c’est le régime à la mode ! Comment le réussir, quels sont ses avantages et inconvénients, quels sont ses grands principes… On vous dit tout !


Combien de kilos pouvez-vous perdre ?


Régime soupe : comment maigrir vite et bien ?

Beaucoup ! C’est d’ailleurs pour cela que le régime soupe est si célèbre auprès de la gent féminine. Selon le Dr Jacques Fricker, médecin nutritionniste, cette diète minceur peut faire perdre 2 à 4 kilos en une semaine ! Certaines femmes ayant suivi le régime confient dans les forums avoir perdu jusqu’à 5 kilos en 7 jours.

Quels sont les grands principes ?

Le régime soupe est assez simple ! Il consiste à manger un bol de soupe aux légumes non moulinés et non mixés (pour un effet plus rassasiant) aux principaux repas. "On choisit des légumes comme le chou, les courgettes, les poivrons, mais on évite les carottes, pommes de terre, potirons et navets car ils sont trop sucrés", précise le Dr Marie-Antoinette Séjean, médecin nutritionniste.
Traditionnellement, la diète n’est constituée que de soupe. Mais ce principe suivi sur plusieurs jours pouvant être dangereux pour la santé, il est recommandé d’associer la soupe à des protéines maigres (fromage blanc, poulet, poisson) et à une quantité limitée de fruits. Côté boisson, thé et café non sucré sont autorisés. Alcool et boissons sucrées sont interdits.


Les atouts du régime soupe


Les atouts du régime soupe


Le régime soupe présente de nombreuses qualités à l’origine de son succès. Un, il entraîne une perte de poids rapide et importante, ce qui a le mérite d’être encourageant ! Deux, "quand la soupe contient du chou, elle calme l’appétit et qu’elles contiennent du sucre et des matières grasses", répond Véronique Liégeois, diététicienne. Cependant si on n’a pas le temps de préparer tous les jours sa soupe, "on peut de temps en temps opter pour les soupes surgelées ou celles vendues au rayon frais", conseille le Dr Marie-Antoinette Séjean, médecin nutritionniste.
Attention : Lisez bien les étiquettes et veillez à éviter les carottes, pommes de terre, les navets et les potirons trop riches en glucides. De même, les soupes doivent contenir un maximum de légumes verts (chou, courgettes…).

Peut-on faire des écarts ?

Malheureusement très peu ! Le régime soupe est un régime très strict (souvent difficile à suivre). On n’a pas le droit de craquer.
"Seule entorse autorisée : à de rares repas, un plat de légumes cuits ou encore une pomme de terre, un bol de riz ou un morceau de viande", explique le Dr Jacques Fricker, médecin nutritionniste, dans son livre Le nouveau guide du bien maigrir.

Régime soupe : attention à la rétention d’eau


Régime soupe : attention à la rétention d’eau

Vous avez envie d’essayer le régime soupe ? Attention à la rétention d’eau ! Comme nous l’explique le Dr Marie-Antoinette Séjean, médecin nutritionniste : "Il est très fréquent que des personnes viennent me consulter parce qu’elles en souffrent depuis qu’elles suivent ce régime." Pourquoi ? "Parce qu’elles ne mangent que de la soupe. Or, si les légumes ont un effet diurétique les premiers jours, cet effet s’estompe naturellement rapidement et le corps n’élimine plus autant d’eau".
La solution : "Il faut ajouter à l’alimentation au moins 50 à 60g de protéines par jour car ces dernières empêchent l’eau de rentrer dans les tissus et luttent ainsi contre la rétention d’eau."

Quels sont les risques pour la santé ?

Le régime soupe classique est à bannir car il peut être très dangereux pour la santé. Pourquoi ? Parce que si on le suit à la lettre, on ne mange que de la soupe pendant une semaine ! Or, "le manque de glucides entraîne un risque élevé d’hypoglycémie avec au mieux de la fatigue et au pire des vertiges et des malaises", explique Véronique Liégeois, diététicienne. Par ailleurs "sans protéine, les muscles fondent et les organes périclitent. Le cœur supporte mal cet état, d’où le risque de mort subite par arrêt cardiaque", ajoute le Dr Jacques Fricker, médecin nutritionniste.
Enfin, la restriction alimentaire associée au régime soupe est souvent source de stress. Il faut donc impérativement introduire des protéines (viandes, poissons, œufs…) comme précisé dans nos exemples de menus.

Comment stabiliser son poids ?


Comment stabiliser son poids ?

Nutritionnistes et diététiciens sont unanimes : "Il est pratiquement impossible de stabiliser son poids après un régime soupe." Pourquoi ? "Parce que comme tous les régimes hypocaloriques, il entraîne une fonte musculaire et une moindre dépense d’énergie par l’organisme. Résultat : dès que l’on recommence à manger plus que de la soupe, on regrossit vite et surtout on reprend beaucoup plus de poids que ce qu’on a perdu", explique le Dr Françoise Mahe, médecin nutritionniste.

Ceci dit, il faut rappeler que le but du régime soupe n’est pas de maigrir durablement mais sur le court terme puisqu’il fait perdre de l’eau, et non de la graisse ! En réalité, il présente un avantage pour amorcer une perte de poids rapide (ex : avant une opération) ou éviter la prise de poids (ex : après les agapes).

D’où vient le régime soupe ?

Le régime soupe aurait été créé dans les années 1980 par une clinique américaine. Cette dernière aurait préconisé la diète aux patients obèses ayant besoin de maigrir rapidement avant une opération chirurgicale (afin d’éviter les complications).

Source : https://www.medisite.fr/regimes-minceur-regime-soupe-comment-maigrir-vite-et-bien.1457.76.html?page=3
Régime soupe : comment maigrir vite et bien ? Régime soupe : comment maigrir vite et bien ? Reviewed by Santé pratique on juillet 02, 2019 Rating: 5
Fourni par Blogger.