En découvrant les publicités ciblées vous contribuez au site

Les signes de l'hépatite : jaunisse ou ictère

6/25/2018 12:41:00 AM
Le jaunissement de la peau et du blanc de l'œil (jaunisse ou ictère) est le premier signe visible d'une hépatite : c'est le fait de l'accumulation dans le sang de bilirubine, un pigment de la bile, sous-produit que le foie fabrique en dégradant les globules rouges pour recycler le fer qu'ils contiennent. Elle se retrouve dans la bile, un suc digestif fabriqué par le foie, et est excrétée dans les selles et l'urine. La jaunisse se développe lorsque la bilirubine s'accumule dans le sang.



Les signes de l'hépatite : jaunisse ou ictère



Causes de la jaunisse


Il existe trois types de jaunisse : le plus courant est dû à une hépatite ou à une maladie du foie ; l'ictère d'origine obstructive est dû à un calcul ou à une atteinte de la vésicule biliaire ; le dernier type, plus rare, est induit par des anomalies du métabolisme de la bilirubine.
Plus de 1 500 000 Français sont atteints tous les ans de maladies du foie et de la vésicule biliaire, mais tous ne font pas une jaunisse. Parmi ceux qui sont affectés, l'hépatite est la première cause.

On a identifié jusqu'à ce jour cinq formes d'hépatite virale. L'inflammation du foie peut aussi être due à l'alcool ou à la drogue, à une réaction à un médicament, à des infections bactériennes, parasitaires ou fongiques. Certaines souches d'hépatite virale sont très contagieuses : elles peuvent se propager par de l'eau ou des coquillages contaminés (hépatite A). L'hépatite peut aussi se transmettre par transfusion sanguine, au cours de relations sexuelles ou par l'usage des seringues contaminées (hépatite B).




Symptômes de l'hépatite


Outre l'ictère, les symptômes de l'hépatite incluent : fièvre, fatigue, nausées, vomissements, diarrhée et perte d'appétit. L'urine devient ambrée et les selles sont décolorées parce que la bilirubine n'est pas excrétée. Les hépatites graves peuvent entraîner la mort.

L'ictère accompagne parfois la maladie de Gilbert (un trouble bénin du métabolisme de la bilirubine), qui touche de 3 à 5 % de la population. Dans ce cas, la jaunisse n'est pas une maladie du foie. Il existe plusieurs autres formes rares de jaunisse d'origine génétique.



L'ictère du nouveau-né


Il est fréquent chez les bébés dans les premiers jours de la naissance, en particulier chez les prématurés. Il est dû à l'immaturité des cellules hépatiques. Il n'y a généralement pas d'autres symptômes et il disparaît spontanément en une semaine. Exposer le bébé aux ultraviolets accélère la guérison, car ces rayons modifient la bilirubine sous une forme plus facile à excréter.

Nourrir le bébé rapidement après la naissance et de façon répétée réduit le risque de jaunisse en stimulant l'intestin à faire des selles, qui augmentent l'excrétion de bilirubine. Il arrive que la jaunisse soit une réaction du nouveau-né au lait maternel ; il faut alors passer pendant un jour ou deux à une formule lactée, puis reprendre l'allaitement.



Alimentation hépatite


Approches nutritionnelles. Une hépatite virale guérira d'elle-même, en plusieurs semaines, avec du repos et une alimentation nutritive et équilibrée. Malheureusement, beaucoup de patients manquent d'appétit au moment même où il leur faudrait absorber des calories supplémentaires pour aider le foie à récupérer et à régénérer ses cellules endommagées.

On a constaté que leur appétit régresse et que la nausée augmente au fur et à mesure que la journée s'écoule : le petit déjeuner est donc le repas qui est le mieux toléré.

Manger beaucoup de protéines. En convalescence d'une hépatite, une alimentation saine, avec des protéines d'origine animale et végétale, est indispensable. Les meilleures sources de protéines sont : viande maigre, volaille, poisson, produits laitiers, légumineuses et céréales.

Si l'on manque d'appétit, répartir plusieurs petits repas incluant des goûters (lait frappé ou boisson enrichie) au cours de la journée est une bonne solution. Les aliments frits et très gras, difficiles à assimiler, doivent être évités ; mais un petit peu de corps gras est bon, car ils apportent des calories. En général, les lipides des produits laitiers et des œufs sont plus faciles à digérer que ceux des aliments frits et de la viande grasse.

Éviter l'alcool. On évitera toute boisson alcoolisée pendant la phase évolutive de la maladie, car l'alcool est encore plus toxique sur des cellules hépatiques fragilisées. Après la guérison, on pourra en boire à nouveau, bien que certaines maladies du foie demandent une abstinence totale pour le reste de la vie. Il semble que les préparations médicinales à base de chardon-Marie peuvent être utiles dans les dysfonctions hépatiques.



Les signes de l'hépatite : jaunisse ou ictère Les signes de l'hépatite : jaunisse ou ictère Reviewed by Santé pratique on 6/25/2018 12:41:00 AM Rating: 5

Soulager les hémorroïdes rapidement, quelles solutions ?

6/21/2018 12:54:00 AM
Après 50 ans un Français sur deux souffrira d'une crise d'hémorroïdes, une pathologie courante mais il reste encore difficile d'en parler à son médecin.

Mais quelles sont les solutions pour soulager les hémorroïdes ?

  • Quel régime alimentaire suivre quand on est sujet aux hémorroïdes ?
  • Les bains de siège sont-ils conseillés ?
  • Si l'on ne fait rien à part quelques crèmes, les hémorroïdes peuvent-elles disparaître avec le temps ?
Je vous laisse découvrir les réponses à toutes ces questions posées, avec le Dr Philippe Godeberge.






Soulager les hémorroïdes rapidement, quelles solutions ? Soulager les hémorroïdes rapidement, quelles solutions ? Reviewed by Santé pratique on 6/21/2018 12:54:00 AM Rating: 5

Soupe aux choux : comment maigrir avec le régime soupe ?

6/12/2018 02:19:00 AM
En une semaine le régime soupe peut vous faire perdre 2 à 4 kilos. Maigrir, affiner son corps avec le régime soupe, consiste à consommer de la soupe à volonté. Mais le principe suivi sur plusieurs jours pouvant être dangereux pour la santé, il est recommandé d'associer la soupe à des protéines maigres (poulet, poisson...) et certain fruits et légumes. Côté boisson, thé non sucré, jus de fruits non sucrés et de l'eau plate.

Il vous suffit de suivre la recette qui suit dans cet article pour réaliser votre soupe bien connue pour ses qualités brûle-graisse. Son efficacité est garantie, bien sûr, en respectant le programme qui vous est proposé jour après jour pour une semaine.

Mais n'oubliez pas que ce régime est assez rigoureux. Cette soupe est aussi proposé pour les personnes souffrant d'excès de poids, ce qui leur permet de maigrir rapidement avant un intervention chirurgicale.


Soupe aux choux : comment maigrir avec le régime soupe ?


Recette régime soupe


Ingrédients :

  • 1 gros choux vert frisé de 600 g
  • 4 gousses d'ail
  • 300 g d'oignons
  • 3 litres d'eau
  • 2 cubes de bouillon de volaille
  • 200 g de courgettes
  • 1 poivron
  • 1 boite de tomates pelées
  • 1 branche de persil
  • 200 g de carottes
  • 200 g de navets
  • 150 g de tête de céleri
Assaisonnement : sel, poivre, curry, cumin, 4 épices etc.




Préparation de la soupe aux choux



1. Couper le choux en morceaux de 3 cm environ et le faire blanchir pendant 20 minutes dans l'eau bouillante salée.

2. Égoutter le choux puis mettre à chauffer 3 litre d'eau avec 2 cubes de bouillon de volaille.

3. Couper tous les autres légumes en petits ou moyens morceaux.

4. Mettre dans l'eau le choux et les légumes (sauf la courgette) et laisser cuire à partir de l'ébullition pendant 45 minutes. Ajouter ensuite la courgette et l'épice choisie.

5. Remettre à cuire 15 à 20 minutes.


Comment suivre le régime soupe aux choux ?


La semaine minceur dure exactement 7 jours. Après ces 7 jours, si vous n'avez pas triché, vous aurez perdu jusqu'à 2 à 5 kilos.

Pour faciliter le suivi, il est recommandé de démarrer ce régime le lundi de la semaine suivante. Mais n'oubliez pas que c'est un régime assez rigoureux. On vous demandera de manger de la soupe à tous les repas, de manger certains aliments (par exemple : une banane, un steak de bœuf,...).

Ne démarrer le régime que si vous êtes sûr(e) de le suivre jusqu'au bout. En fonction de votre activité professionnelle, il sera peut-être plus judicieux d'attendre vos congés pour entamer ce régime, le suivi n'en sera que plus simple.

Durant le programme d'une semaine " brûle-graisse ", on va vous demander de manger de la soupe à tous les repas sans exception : matin, midi et soir. Il faudra manger de la soupe autant de fois que nécessaire, jusqu'à ce que vous soyez rassasié !

Il faudra également respecter scrupuleusement le programme jour après jour.

L'efficacité du régime repose sur la soupe en elle-même, mais également sur le respect du programme de la semaine minceur. L'objectif de cette semaine est de perdre du poids. Normalement, au bout de 7 jours, vous devriez perdre jusqu'à 2 à 5 kilos !

Boissons gazeuses, sucrées et alcools sont formellement interdits. Il ne faut pas sauter de repas. Il ne faut pas quitter la table en ayant encore faim. On maigrit ainsi sans privation.


Programme du régime soupe pour 7 jours


Lundi :
à tous les repas soupe à volonté + tous les fruits sont permis sauf les fraises, bananes et fruits très sucrés. Pour les boissons, thé non sucré, jus de fruits non sucrés et de l'eau plate.

Mardi :
à tous les repas soupe à volonté + tous les légumes sont permis sauf, les petits pois, le maïs, les haricots secs.
Attention : aucun fruits.

Mercredi :
à tous les repas soupe à volonté + légumes et fruits à volonté.

Jeudi :
à tous les repas soupe à volonté + bananes et lait écrémé. Mangez jusqu'à trois bananes avec 2 verres de lait écrémé.

Vendredi :
à tous les repas soupe à volonté + 150 g de bœuf ou poulet grillé (sans peau) et 3 tomates.

Samedi :
à tous les repas soupe à volonté + 150 g de veau ou de bœuf (ou poulet grillé sans peau) et légumes vert à volonté.

Dimanche :
à tous les repas soupe à volonté + une bonne portion de riz complet, jus de fruit non sucrés et légumes vert à volonté.

Vous pouvez remplacer les tomates et les poivrons par des courgettes, laitues, concombres, moins agressifs pour l'estomac et les intestins très diurétiques et purgatifs.

Après ces 7 jours, si vous n'avez pas triché, vous aurez perdu jusqu'à 2 à 5 kilos.

Arrêtez le régime pendant au moins une ou deux semaines, puis recommencez si vraiment vous le désirez.



Soupe aux choux : comment maigrir avec le régime soupe ? Soupe aux choux : comment maigrir avec le régime soupe ? Reviewed by Santé pratique on 6/12/2018 02:19:00 AM Rating: 5

Ongles abîmés, décollés, épaissis, mycose ou onychomycose

5/07/2018 07:41:00 PM
La mycose des ongles ou onychomycose est une infection des ongles des pieds ou des mains par des champignons microscopiques qui touche près d'une personne sur 10.

Elle peut se manifester par :
une modification de la couleur de l'ongle (jaunissement, tâches, blanchiment...).
Ou encore par une modification de l'aspect de celui-ci (épaississement, fendillement, décollement...).
Elle touche 7 fois plus les ongles des orteils que ceux des doigts.



Ongles abîmés, décollés, épaissis, mycose ou onychomycose


Les responsables sont des agents microscopiques qui peuvent être :

Des dermatophytes.
Ces champignons microscopiques, à transmission interhumaine, sont les agents pathogènes les plus souvent rencontrés dans les onychomycoses des pieds.

Des levures.
Les levures du genre Candida sont surtout retrouvées au niveau des mains, le plus souvent associées à une inflammation du pourtour de l'ongle.

Des moisissures.
Plus rares, elles peuvent également être responsable du développement d'onychomycoses.




Causes d'une mycose ou onychomycose


Contrairement au idées reçues, la présence de mycose des ongles n'est pas liée à une mauvaise hygiène des pieds. Elle se développe dans certains contextes, chez des personnes avec des prédispositions génétiques.

Coupable N°1 chaleur et humidité : climat chaud, port de chaussures fermées.

Traumatismes répétés : activités sportives (course à pied, arts martiaux, sport nautiques).

Âge : la prévalence des mycoses des ongles augmente avec l'âge. Si elle est inférieure à 1 % avant 18 ans, elle peut toucher plus de 30 % des personnes de plus de 70 ans.

Certaines maladies : diabète, pathologies des ongles (psoriasis, lichen...), troubles vasculaires périphériques (tabagisme, artérites...), VIH, traitements immunosuppresseurs (corticoïdes au long cours).

Certains facteurs environnementaux responsables du développement d'onychomycoses, atteignent plus volontiers les ongles de pieds, d'autres ceux des mains.



Ongles des pieds


 Les traumatismes répétés liés au port de chaussures trop serrées, à la pratique de certains sports de combats ou au football peuvent entraîner des onychomycoses. Le risque est d'autant plus élevé qu'il existe des déformations des pieds (hallux valgus par exemple).

 Port de chaussures fermées

 Contact avec le sol contaminé (utilisation de douches collectives, tapis ou moquettes...)

Les sports les plus à risque sont : les arts martiaux, les sports nautiques et la course de fond.


Ongles des mains


 Le port de faux ongles est un facteur de risque.


Comment retrouver de jolis pieds ?


Certaines mesures peuvent être prises pour prévenir l'apparition des onychomycoses et éviter les récidives :

 Porter des chaussures ventilées qui permettent de limiter la chaleur et l'humidité.

 Bien se sécher les pieds lorsqu'il sont mouillés, sans oublier l'espace entre les orteils.

 Porter des chaussures lavables ou jetables dans les salles de bain et vestiaires collectifs.

 Désinfecter régulièrement ses chaussures à l'aide de spray adapté.


Différents traitements existent. Leur utilisation dépend de l'atteinte de l'ongle :

 Débridement partiel ou total de l'ongle en fonction de l'envahissement (mécanique, chimique ou chirurgical).

 Traitements topiques (crèmes antifongiques sur le lit, vernis antifongique sur la tablette jusqu'à repousse complète...).

 Traitement systémique en association avec les traitements topiques en cas d'échec des traitements précédents ou en cas d'atteinte trop importante.

Il existe des traitements topiques (vernis médicamenteux) qui se rincent à l'eau et ne nécessitent pas l'emploi de dissolvant fragilisant l'ongle.


Est-ce une mycose ?


Une apparence modifiée de l'ongle ne suffit pas pour poser un diagnostic d'onychomycose. Pour identifier une mycose, un prélèvement mycologique doit impérativement être réalisé. Ce prélèvement (qui consiste en un grattage de l'ongle infecté) permet également de définir le champignon responsable de l'infection et le traitement le plus adapté.
En cas de doute, consultez votre médecin !



Ongles abîmés, décollés, épaissis, mycose ou onychomycose Ongles abîmés, décollés, épaissis, mycose ou onychomycose Reviewed by Santé pratique on 5/07/2018 07:41:00 PM Rating: 5

Comment perdre du poids : manger équilibré pour maigrir

4/15/2018 12:19:00 AM
Maigrir durablement n'est jamais facile. Quel que soit le régime alimentaire préconisé : riche en protéines, pauvre en glucides etc, ses tenants finissent toujours par reconnaître que, si l'on veut maigrir, il faut consommer moins de calories et/ou en brûler davantage par l'exercice. C'est facile à comprendre mais beaucoup moins facile à mettre en œuvre.


Tandis que le mode des régimes amaigrissants frise l'obsession, l'obésité ne cesse pas de progresser. Dans notre monde industrialisé, elle atteint des proportions inquiétantes. On estime que 64 % des Américains sont trop gros et parmi ceux-là, 23 % obèses (avec un indice de masse corporelle — IMC — de 30 ou plus).

En France, près de la moitié de la population aurait une surcharge pondérale et 1 personne sur 6 souffrirait d'obésité. En dépit d'articles et ouvrages abondants sur le sujet, bien des gens ne savent toujours pas comment maigrir de manière durable et efficace.


Comment perdre du poids : manger équilibré pour maigrir


Comment maigrir, perdre du poids


Le " secret " pour maigrir consiste à brûler plus de calories qu'on en consomme. Lorsque l'organisme utilise plus d'énergie qu'il n'en absorbe dans les aliments, il est obligé d'en puiser dans ses réserves. Autrement dit, quand on mange moins, les réserves de graisses diminuent. Mais ce que l'on mange a aussi beaucoup d'importance. Un régime axé sur la soupe au chou, par exemple, ne fournit pas les nutriments indispensables. En outre, on s'en lasse vite et l'on a tôt fait de reprendre ses vieilles habitudes.

Un bon plan minceur doit s'appuyer sur des aliments qui pourront être consommés toute le vie. L'idéal est qu'il protège également contre le cancer et d'autres maladies. Car soigner sa ligne n'est pas tout. Un régime alimentaire qui privilégie la viande et écarte les fruits (comme le régime Atkins) affine sans aucun doute la silhouette à court terme, mais il va à l'encontre des principes nutritionnels les mieux acquis.

Un excès de viande dans l'alimentation a, en effet, été associé à de nombreuses pathologies, alors qu'un régime riche en végétaux peut prévenir le cancer et les maladies cardiovasculaires. Une alimentation saine et équilibrée doit comporter des fruits, des légumes, des céréales complètes, des produits laitiers peu gras et des protéines maigres, que l'on cherche ou non à perdre du poids.

On peut facilement supprimer les aliments superflus, qui sont souvent aussi les plus riches en calories : gâteaux, pâtisseries, charcuteries, viandes grasses, glaces, fromages riches en graisses, chips et autres produits de ce type.

Lorsqu'on décide de maigrir, on voudrait voir des résultats tout de suite. Et pourtant, plus vite on perd du poids, plus vite on le reprend, avec parfois même quelques kilos en plus. Les spécialistes suggèrent de se fixer comme objectif de perdre environ 450 g par semaine. Ces 450 g de graisses en réserve dans notre organisme correspondent à 3 500 kcal, ce qui signifie qu'il faut intégrer chaque jour 500 kcal en moins pour atteindre cet objectif. Ou bien manger 250 kcal de moins et brûler 250 kcal de plus.

La recherche a démontré que les gens qui font de l'exercice en même temps qu'il suivent un régime amaigrissant obtiennent des résultats plus durables. Avec un minimum de 30 minutes d'exercice par jour (marche rapide, par exemple), le métabolisme s'accélère et brûle davantage de calories, même pendant le sommeil. L'exercice met en forme, mentalement, physiquement et encourage à continuer son régime.




Régime alimentaire équilibré



Bien des gens se lancent dans un régime à la mode et abandonnent dès que ses effets s'estompent pour en expérimenter un autre. Ne soyez pas de ceux-là. Les conseils donnés ici, vous permettront de maigrir durablement avec un régime alimentaire équilibré en toute sécurité pour un effet durable.

Mangez le matin et ne sautez pas de repas. Manger plus souvent empêche d'avoir l'estomac vide et de trop manger au repas suivant. Les chercheurs ont découvert une hormone sécrétée par l'estomac qu'ils ont baptisée ghreline. Quand l'estomac est vide, la ghreline augmente et lui fait crier famine. Au lieu de sauter un repas, prévoyez au contraire de 4 à 6 repas et collation dans la journée, à intervalles de 3 à 5 heures.

Choisissez vos glucides. Ne vous laissez pas convaincre de les éviter tous pour perdre du poids. Ce sont surtout les glucides simples qu'il faut supprimer, soit le sucre et tous les produits très sucrés, y compris les boissons sucrées. Aussitôt ingérés, ces aliments se transforment en glucose et l'afflux de glucose stimule l'insuline, l'hormone qui extrait ce glucide de la circulation sanguine pour le faire pénétrer dans les cellules. Une brusque élévation d'insuline dans le sang est toujours suivie d'une baisse du taux de glucose sanguin, qui déclenche la faim.

Remplacez les glucides simples par des glucides complexes des céréales complètes ou des légumes féculents. Pour éviter la production d'insuline en dents de scie, ne consommez pas de glucides isolément. Si vous mangez des pâtes, accompagnez-les d'une bonne portion de légumes ou de viande maigre, ou ajoutez-y des haricots blancs. Au lieu d'une tartine de confiture, optez pour du pain accompagné de fromage maigre.

Visez bas dans l'index glycémique (IG). L'index glycémique indique le rythme auquel se digèrent les aliments riches en glucides. Avec un IG élevé, ils se digèrent plus vite, se transforment rapidement en glucose et font resurgir la faim, contrairement aux aliments à IG bas, comme le riz brun, les lentilles, les pâtes al dente et beaucoup de fruits frais. Au sommet de l'IG se trouvent les flocons de céréales, le riz blanc très cuit et la purée de pomme de terre, qu'il faut impérativement éviter si l'on veut maigrir.

Mangez des aliments qui ont du volume. Une forte teneur en fibres, en eau ou en air dans un aliment donne l'impression que l'on est rassasié. Pensez fruits frais, légumes, légumineuses. Plutôt qu'une poignée de raisins secs, mangez du raisin frais, qui regorge d'eau. Au lieu de boire du jus d'orange, choisissez une orange entière, qui apporte moins de calories pour le même volume et contient en plus des fibres. 

Dans un couscous, ajouter des légumes donne plus de volume que de calories. Pour remplacer les frites, servez une purée de légumes frais mixée avec du lait écrémé. Les potages de légumes ont également un bon rapport volume-calories. Des études ont démontré qu'en commençant un repas par un potage de légumes (si possible en morceaux, plutôt que mixés), on mange moins à ce repas et à celui qui le suit.

Méfiez-vous des aliments allégés. Certains, comme les produits laitiers, sont très intéressants lorsqu'on veut maigrir. Mais les biscuits sans graisses ne sont rien d'autre que des biscuits plus sucrés. Vérifiez l'étiquette et vous constaterez souvent que le biscuit allégé contient autant de calories que l'original avec toutes ses graisses...

Dans d'autres cas, il est utile de limiter les graisses, puisqu'elles sont un concentré de calories. Faites des repas avec du poisson ou du poulet plutôt que de l'agneau, du bœuf ou du porc. Supprimez la peau du poulet avant de la cuire et bannissez la friteuse ! Utilisez les poêles à revêtement antiadhésif, le gril, le four ou bien le micro-ondes. Choisissez les morceaux de viande maigres et retirez tout le gras visible. Évitez la charcuterie, les saucisses et le lard.

Gardez-vous cependant de supprimer complètement les graisses. Les études ont en effet démontré que les gens restent plus fidèles à leur régime alimentaire si celui-ci inclut une petite quantité de corps gras visibles — par exemple huile de noix et huile d'olive.

Diminuez les portions. On a tendance à trop manger. Au restaurant, si la portion est très généreuse, il vaut mieux penser aux calories qu'au prix. Avant même d'entamer le repas, prévoyez de n'en manger que les deux tiers. À la maison, pesez ou mesurez vos portions. Si vous avez coutume de manger l'équivalent de deux ramequins de pâtes, tenez-vous-en à un demi-ramequin et votre ligne s'en portera que mieux. Autre chose, si cela peut vous aider, utilisez une assiette plus petite, qui paraîtra plus pleine.

Buvez beaucoup, surtout de l'eau. Eau pure, eau minérale, eau gazeuse, soda light sont tous de bon choix. Les liquides étanchent la soif et calment aussi l'appétit. Les jus de fruits sont excellents pour la santé mais fournissent des calories — sans les fibres des fruits, à l'effet rassasiant. Le thé et le café ne posent pas de problèmes. Si vous y mettez du lait, optez pour de l'écrémé, de même qu'il vaut mieux les sucrer avec un édulcorant. Vous pouvez vous offrir un verre de vin ou de bière de temps à autre, mais n'oubliez pas qu'il vous en coûte à chaque fois 80 à 100 kcal de plus.

Ne vous privez pas outre mesure. Accordez-vous des petits plaisirs : cela vous évitera de vous sentir frustré, voire déprimé et de vous jeter à corps perdu sur les aliments défendus.

Le miroir renseigne mieux que la balance. Si vous vous êtes mis à faire de l'exercice pour maigrir, il se peut que vous perdiez de la graisse tout en développant vos muscles, de sorte que votre poids semblera ne pas vouloir baisser sur la balance. Votre miroir, vos vêtements, votre tonus et les crans de votre ceinture sont de meilleurs indicateurs que le nombre de kilos.

Ne jeûnez jamais. Le jeûne, même si on boit beaucoup d'eau, comporte toujours des risques : c'est la porte ouverte aux chutes de pression artérielle et à la défaillance cardiaque. En outre, la perte de poids obtenue est très vite regagnée...

Ne grignotez pas entre les repas pour que le régime alimentaire soit efficace !



Comment perdre du poids : manger équilibré pour maigrir Comment perdre du poids : manger équilibré pour maigrir Reviewed by Santé pratique on 4/15/2018 12:19:00 AM Rating: 5

Tout savoir sur le citron : bienfaits, propriétés

4/07/2018 12:04:00 AM

Cultivé principalement dans le sud de la France, le citron est indispensable à la maison. Idéal pour relever la saveur des mets ou aromatiser les boissons, le citron est l'un des agrumes les plus utilisés. Le citron possède une peau plus ou moins épaisse, jaune ou verte qui dégage un arôme intense et une pulpe acide, très juteuse.



Tout savoir sur le citron : bienfaits, propriétés



Bienfaits, propriétés du citron



Le citron, riche en acide citrique, aide l'estomac à dégrader les protéines. Il stimule les fonctions digestives et détoxifiantes de l'organisme. Il élimine les toxines de l'organisme, aide à renforcer les fonctions stomacales et hépatiques.

Le citron est également très riche en vitamine C, il en contient environ 52 mg aux 100 g. De plus, l'action de l'acide ascorbique est renforcée par les flavonoïdes contenus dans le fruit. Peu énergétique, en moyenne 29 kcal aux 100 g, le citron renferme près de 90 % d'eau.

Il constitue aussi une excellente source de fibres. Riche en pectines, le ciron ralentit l'absorption des sucres et prolonge la sensation de satiété indispensable pour éviter les fringales intempestives au cours de la journée.


Comment consommer le citron ?


Frais, en jus pressé en conservant la pulpe du fruit, ou en salade. En sorbet, en mousse, en légumes et dans les tajines par exemple...


Astuce avant un repas de fête ou selon vos besoins


Consommé le matin dans un verre d'eau à température, le citron active la sécrétion de la bile et prépare le foie à digérer les aliments que l'on va consommer dans la journée.

Précaution :
la consommation de citron, surtout à jeun, doit être évitée en cas d'ulcère, de gastrite, d'hernie hiatale et de reflux gastro-œsophagien.



Tout savoir sur le citron : bienfaits, propriétés Tout savoir sur le citron : bienfaits, propriétés Reviewed by Santé pratique on 4/07/2018 12:04:00 AM Rating: 5

Quelle marque de yaourt choisir : la laitière, yoplait, danone

3/26/2018 01:22:00 AM
Pas toujours nutritionnellement bonnes pour la santé, certaines des spécialités laitières contiennent beaucoup trop de sucre.

Quel est le meilleur yaourt pour la santé ? Et comment choisir ses yaourts, desserts lactés, parmi ces nombreuses marque : la laitière, nestlé, yoplait, danone...

Les explications d'Angélique Houlbert diététicienne vont vous aider à mieux les choisir, surtout si vous les consommez quotidiennement.







Quelle marque de yaourt choisir : la laitière, yoplait, danone Quelle marque de yaourt choisir : la laitière, yoplait, danone Reviewed by Santé pratique on 3/26/2018 01:22:00 AM Rating: 5

Manger une orange par jour : vertus et bienfaits de l'orange

3/14/2018 12:04:00 AM

Juteux par excellence, plein de vertus et de bienfaits, l'orange est le deuxième fruit le plus consommé en France après la pomme. Riche en vitamine C, en antioxydants et peu calorique, l'orange booste notre corps. Découvrez les bonnes raisons pour en manger !


Manger une orange par jour : vertus et bienfaits de l'orange


C'est au XVIe siècle, que les navigateurs portugais découvrent l'orange douce de Chine et la ramènent en Europe. Peu à peu elle remplace l'orange amère. En France trois espèces d'oranges sont communes : les oranges " Navels " juteuses et parfumées, les oranges " blondes " qui contiennent peu de pépins, et qui, elles aussi sont parfumées et très juteuses, et enfin les oranges " sanguines " à la pulpe rouge et légèrement musquée.




Manger des oranges pour maigrir


L'orange, riche en calcium (40 mg), en eau (85 % d'eau) et peu calorique (50 kcal par portion environ), est un aliment complet. L'orange a un apport énergétique modérée. Elle peut aussi s'intégrer à une alimentation diététique, ou il faut la préférer à la banane ou au raisin, qui sont beaucoup plus caloriques. L'orange favorise aussi l'absorption du fer. Que ce soit pour maigrir ou non, n'oublier pas l'importance de varier votre alimentation !



Vertus et bienfaits de l'orange


L'orange est riche en carotène, un antioxydant majeur dans la prévention des maladies cardiovasculaires, du vieillissement prématuré, et du cancer. Cet action est renforcée par sa teneur en vitamine E, vitamine anti-âge. L'orange fourni également du calcium, qui est bien assimilé par l'organisme, puisqu'il est associé à du phosphore et de l'acide citrique.

Sa richesse en vitamine C est l'un des principal atout santé de l'orange. À lui seul un fruit couvre pratiquement la totalité de l'apport quotidien recommandé (80 mg pour un adulte). L'orange est aussi recommandé pour combattre la fatigue, le stress, le rhume et les autres infections virales, grâce à la vitamine C qui stimule les réactions de défense de l'organisme. Elle n'agit pas directement sur l'infection mais sur les symptômes.

L'orange peut avoir un effet anti-cholestérol, grâce aux fibres quelle contient. D'ailleurs une étude a montré que sa consommation sous forme de jus permettrait de diminuer le taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) chez les personnes hypercholestérolémiques.
Recommandation : préférez le jus d'orange concentré (750 ml) ou frais au moins 3 verres par jour.

Grâce à ses antioxydants, l'orange ralentit le vieillissement des cellules et favorise la cicatrisation. Elle rebooste le système cellulaire grâce à ses nombreux flavonoïdes qu'elle contient.
En pratique : vous pouvez consommer l'orange telle quelle ou en jus pour profiter pleinement de ses bienfaits.



Précautions


Il vaut mieux ne pas consommer d'oranges, pour les personnes qui prennent des médicaments anti-acides ou qui souffrent de reflux gastro-œsophagien, d'œsophagite peptique et de hernie hiatale.



Manger une orange par jour : vertus et bienfaits de l'orange Manger une orange par jour : vertus et bienfaits de l'orange Reviewed by Santé pratique on 3/14/2018 12:04:00 AM Rating: 5
Fourni par Blogger.