Découvrez ici les meilleures infos du site Santé pratique

Bienfaits du romarin en tisane et pour le bain

Le romarin provient de la région méditerranéenne. Il est cultivé dans tout les pays d'Europe au climat tempéré. Le romarin est un sous-arbrisseau aromatique aux fleurs bleu lilas, utilisé pour ses feuilles à la saveur amère et à l'odeur camphre. Frais ou sec, on le retrouve aussi bien en cuisine que dans les industries cosmétiques, ainsi qu'à des fin médicinales.



Bienfaits du romarin en tisane et pour le bain



Bienfaits du romarin


Le romarin est antiseptique, antimigraineux, carminatif, cholagogue, cholérétique, digestif, diurétique, emménagogue, hypertenseur et tonique.


Tisane de romarin


La tisane de romarin, très stimulante, peut remplacer le café. Le romarin régularise les fonctions hépatiques et les digestions difficiles, soulage les maux de tête et sert aussi à lutter contre les rhumatismes.

Tisane : 1 cuillère à café de romarin, pour une tasse d'eau bouillante + un peut de miel de romarin ou de sarrasin. Faire infuser pendant 10 min. Cette infusion, légèrement amère, est meilleure adoucie avec  du miel.


Bain au romarin


Romarin pour un bain stimulant : 2 poignées de romarin pour 2 litres d'eau. Mettez le romarin dans une casserole et couvrez-le d'eau froide. Portez à ébullition, puis laissez frémir pendant 20 min. Filtrez après avoir attendu le complet refroidissement de la préparation. Ce bain, qui détend les muscles endoloris et atténue les courbatures et la fatigue, est plutôt à prendre le matin...


Culture du romarin


Le romarin supporte bien la culture en pot ainsi que la taille pour lui maintenir une jolie forme. Il préfère les sols secs, il a besoin de peu d'arrosage : une terre trop humide fait pourrir ses racines. Plantez les semis, boutures ou plantes achetées au printemps de préférence. Choisissez une exposition ensoleillée, abritée et une terre très bien drainée.

Une culture en sol aride et pauvre donne des plants plus compacts et odorants que dans un sol fertile et humide. Taillez le romarin à la fin de l'hiver ou juste après floraison, mais pas en automne. Rustique, il peut supporter des températures de - 5° C à - 15° C. Les jeunes pieds et plantes en pots doivent cependant être protégés lors d'hivers rigoureux.



Commentaires