mardi 8 août 2017

Allergie aux enfants : quel impact sur leur vie

Quelle est l'allergie la plus contraignante pour les enfants ?


C'est l'allergie alimentaire car les enfants sont souvent attirés par des gâteux qui contiennent des allergènes auxquels ils sont sensibles comme du lait, des œufs ou de l'arachide. Il faut donc bien les surveiller surtout les tout-petits qui identifient le lait comme seulement quelque chose de blanc.
Pour les enfants, les allergies ne doivent pas être synonymes de calvaire.

Allergie aux enfants : quel impact sur leur vie

Allergie aux enfants, quel impact sur leur vie à l'école ?


Le seul impact, c'est au moment des repas. Il faut savoir que quand un enfant allergique arrive à l'école maternelle, à l'âge de 3 ans, les parents sont obligés de faire un protocole d'accueil individualisé (PAI).

Grâce à cela, tout le personnel de l'école est au courant que l'enfant est allergique, qu'il faut donc avoir un œil sur lui au moment de la récréation et du déjeuner.

L'équipe a également une trousse d'urgence si besoin. Vous savez, à la cantine quand certains enfants allergiques parviennent enfin à y rentrer, on leur dit souvent : " tu n'as pas le droit à ci, à ça " et on leur retire certains aliments par prudence alors qu'ils ne contenaient pas l'allergène incriminé. Chez certains enfants un peu sensibles, ça peut être une cause de stress.




Comment les parents peuvent-ils protéger leurs enfants afin qu'ils ne deviennent pas allergiques même s'ils ont un terrain atopique ?


C'est très difficile... Lorsque par exemple, l'aîné est allergique à l'œuf, les parents essaient de protéger le deuxième. Mais, il a été démontré que même en faisant très attention, si un enfant est prédisposé, il peut être sensible par l'intermédiaire d'aliments qui avaient un peu d'œuf caché dedans.

À une certaine époque, on leur donnait les allergènes quand ils avaient entre quatre et six mois mais ça ne servait à rien puisqu'ils devenaient rapidement très allergiques. Il n'y a pas de solutions...

Toutefois, si l'enfant a un terrain atopique, les parents peuvent l'amener chez un allergologue pour faire des tests de dépistage (comme sur la photo ci-dessus). Ça évite à ce moment-là d'avoir des accidents allergiques si on dépiste rapidement les allergènes.



Comment les parents doivent-ils parler de l'allergie ?


Il faut en parler très simplement et la présenter sous un terme positif en disant, par exemple, " tu as des gâteaux qui ne contiennent pas d'œuf et qui sont excellents. Tu sais, tout le monde va t'envier ! ".
Et si un copain lui en propose, lui assurer que ces gâteaux ne sont pas bon pour lui et qu'il en a de meilleurs. Il ne faut surtout pas l'effrayer en lui parlant par exemple des conséquences très graves que cela pourrait avoir sur lui. C'est inutile, ça risquerait de le rendre anxieux.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire