mardi 10 octobre 2017

Troubles du sommeil, réveils nocturnes traitement insomnie

Troubles du sommeil, réveils nocturnes symptômes


L'insomnie se caractérise par un sommeil insuffisant en quantité et en qualité. Difficulté à s'endormir, une fréquence des réveils nocturnes, un réveil précoce, une récupération insuffisante et une fatigue matinale.





Troubles du sommeil, réveils nocturnes, les causes


L'insomnie n'est pas une maladie mais un symptôme qui peut être causée par plusieurs facteurs comme : l'angoisse et l'anxiété ; des problèmes d'ordre familial ou professionnel ; la prise d'aliments ou de boissons excitants le soir (épices, caféine...) ; la prise de certains médicaments ; la pratique du sport en fin de journée ; une chambre bruyante, mal orientée ou inconfortable ; le décalage horaire, la luminosité, les bruits ambiants.



Hygiène de vie


Dans les heures qui précèdent le coucher, privilégier une activité calme : marche au grand air, quelques postures de yoga, un peu de lecture ou de relaxation, un massage, de la méditation.


Insomnie et alimentation


Il faut prendre l'habitude de manger à des heures régulières et pas trop tard le soir, car la digestion peut perturber le sommeil.
  • Prendre un souper riche en glucides à index glycémique bas (riz complet, pâtes cuites al dente, légumineuses), accompagné d'une faible quantité de protéines et de corps gras ; manger des noix, des noisettes, du maïs, des tomates, des pommes de terre.

  • La plupart de ces aliments assurent un apport de tryptophane, acide aminé aussi important pour l'organisme que fragile : une cuisson trop longue peut le détruire.


  • Durant les 3 heures qui précèdent le coucher, éviter de consommer du café, du thé, du chocolat ou des sodas.




Insomnie : troubles du sommeil, réveils nocturnes, traitement et soins


Une cure de plantes pour dormir doit être faite sans interruption du début à la fin, car c'est la régularité de la prise qui, progressivement, va faire son effet sur du long terme. 
Prendre la tisane ou la teinture tous les soirs pendant 2 mois puis continuer 1 soir sur 2 jusqu'au rétablissement complet du sommeil.

Usage interne


      Retrouver un sommeil réparateur.

Tisane.
Aubépine (fleurs et feuilles), lavande (fleurs), passiflore (feuilles et tiges) saule (chatons), valériane (racines) : 
mélanger 50 g de chaque plante. Ajouter 1 cuillerée à soupe du mélange par tasse d'eau, faire bouillir pendant 3 min, laisser infuser 10 min. En boire 1 tasse tous les soirs, jusqu'à amélioration des symptômes.

Teintures.
Passiflore, valériane : verser 30 gouttes de chaque teinture dans un verre d'eau ; le boire le soir au coucher, jusqu'à amélioration des symptômes.


      Aider la sérotonine (neurotransmetteur du cerveau) à accomplir sa mission.

Gélules.
Griffonia : prendre 1 gélule le matin, 2 le soir au coucher, jusqu'à amélioration des symptômes.


Usage externe


     Compléter l'action sédative de la tisane et du griffonia.

Application cutanée.
Huile essentielle de lavande : appliquer en légère onction sur les tempes, les poignets et le plexus solaire le soir au coucher.

Que se soit sous forme d'huile essentielle ou d'ingrédient de tisane, la lavande permet de retrouver un sommeil réparateur grâce à son action sédative, elle est donc utile pour soulager des insomnies.

Mise en garde


Suivez les précautions d'emploi et les posologies sans dépasser les doses prescrites. Prenez soin de bien identifier les plantes avant de les employer. N'hésitez pas à demander conseil à un pharmacien, un phytothérapeute ou un herboriste.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire