Découvrez ici les meilleures infos du site Santé pratique

Bienfaits des algues : wakamé, nori, spiruline, agar-agar...

Goûtez aux bienfaits des algues ! Environ 30 000 espèces d'algues ont été répertoriées, et leur taille varie du millimètre à plusieurs centaines de mètres de longueur. Parmi ces nombreuses espèces d'algues, seulement vingt-quatre : wakamé, nori, spiruline, agar-agar, kombu... sont autorisées à la consommation en France. 


Répertoriés selon leur couleur (rouge, vert, brun), ces végétaux se développent en eau douce comme en eau de mer. C'est là, dans leur milieu aquatique, que les algues puisent toutes leurs richesses. Parmi elles, sels minéraux, vitamines, oligo-éléments...


Le wakamé


Le wakamé est une algue brune, stimulante pour l'organisme...
Une algue stimulante pour l'organisme. Le wakamé est une algue brune qui devient verte à la cuisson. Grâce à sa teneur en fer quatre fois plus élevée que les épinards, il possède des propriétés reminéralisantes qui renforcent le système immunitaire et stimulent l'organisme. 
C'est pourquoi la médecine japonaise y recourt pour les soins post-accouchement. Utilisée en cosmétique, cette algue maintient les niveaux de collagène et d'élastine et stimule la capacité régénératrice de la peau.


Comment consommer le wakamé ?

En paillettes, le wakamé se saupoudre directement sur votre plat ( pâtes, salade...), ou se cuisine en tartare et se déguste sur du pain grillé, à l'apéro par exemple.
Recette pour 4 personnes : 2 feuilles de wakamé déshydraté (ou 3 c. à s. de grosses paillettes), 1/2 citron, 1 c. à s. d'eau, 1/2 oignon, 1 gousse d'ail, 1 c. à s. de cornichons, 1 c. à s. d'huile de colza. Après réhydratation des algues, passez au mixeur.





Le nori, algue qui entoure les makis


Le nori, algue qui entoure les makis
Le nom de cette algue ne vous dit peut-être rien, pourtant beaucoup d'entre vous en consomment régulièrement. En effet, il s'agit de l'algue qui entoure les makis
Il suffit d'un seul gramme de nori pour couvrir près de 30 % de nos apports journaliers en vitamine B12, qui combat le diabète et les maladies cardiovasculaires. Le nori contient aussi dix fois plus de calcium que le lait et 30 % de protéines supplémentaires par apport à la viande. Avec ses 30 % de fibres, le nori est idéal pour faciliter la digestion.


Comment consommer le nori ?

Son goût relativement neutre en fait l'algue parfaite pour introduire en douceur les légumes de la mer dans votre alimentation. Une ou deux feuilles de nori introduites chaque jour dans l'alimentation (soit l'équivalent de 8 à 15 makis) suffisent pour combler vos besoins quotidiens en iode.




La spiruline


La spiruline
Cette micro-algue est l'as de la nutrition. Vielle de 3 milliards d'années, elle est l'aliment le plus riche en protéines (de 55 à 70 %, contre 15 à 20 % pour la viande). 
La spiruline possède des taux élevés d'acides aminés essentiels, de bêta-carotène, de fer, de chlorophylle... qui renforcent les défenses immunitaires, stimulent l'effort physique et intellectuel. 

Selon les experts, une dose quotidienne de 1 à 3 grammes de spiruline pendant 4 à 6 semaines suffit à guérir un enfant souffrant de malnutrition grave. La culture de spiruline est d'ailleurs préconisée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Food and Agriculture Organisation (FAQ).


Comment consommer la spiruline ?

Celles qui apprécient le goût de la spiruline, en prendront chaque matin une cuillerée à café mélangée à du miel ou à un yaourt. Les autres dissimuleront sa saveur particulière dans un jus de fruit ou une compote. Comme la spiruline peut avoir un effet stimulant, évitez toutefois d'en prendre le soir.





L'agar-agar


L'agar-agar
Une algue qui détruit les toxines. En portant à ébullition cette algue rouge, on obtient une substance gélatineuse qui, une fois réduite en poudre, sert de gélifiant à l'industrie agroalimentaire. 

Véritable alternative naturelle est saine à la gélatine animale, l'agar-agar permet de diminuer la quantité de sucre dans les desserts. Mais si les Japonais en absorbent quotidiennement, c'est aussi parce que cette algue favorise la digestion et l'élimination des toxines.

Comment consommer l'agar-agar ?

À la façon des Japonais, versez-en une cuillerée d'agar-agar en poudre dans votre tasse de thé, au petit déjeuner. Ou utilisez-la pour alléger vos desserts maison (gelée, bavarois, flans...) et vos confitures.



Le kombu


Le kombu
Un bon régulateur pour la tension. En séchant, cette algue brune produit une poudre blanche. Il s'agit en fait de glutamate, un acide aminé qui permet de lutter contre le cholestérol et régule la pression artérielle.

Mais le kombu a surtout trouvé sa place dans nos cuisines parce qu'une fois ajouté à des légumes secs, il réduit de près d'un tiers leur temps de cuisson et les rend plus digestes. Fini les flatulences ! Il parfume aussi salades, soupes et sauces.

Comment consommer le kombu ?

Pour réhydrater le kombu, faites-le bouillir 20 minutes dans une eau légèrement salée. Ensuite, découpez-le en carrés que vous ferez frire de la même façon que les chips. L'eau de cuisson peut être bue comme du thé, ou refroidie et filtrée pour servir de lotion rafraîchissante pour le visage.



Bienfaits des algues contre le surpoids


Partenaire minceur naturel, les algues proposées sous forme d'enveloppements pour lutter contre le surpoids, ont contribué au succès des centres de thalassothérapie. L'iode qu'elles contiennent, absorbé par la peau, va stimuler la circulation veineuse et lymphatique, faciliter le drainage et favoriser l'élimination des graisses.

Mais si ces cataplasmes sont difficilement réalisables à la maison, vous pouvez tirer parti des propriétés amincissantes des algues en les consommant régulièrement. Leur teneur en fibres contribue à augmenter la sensation de satiété et favorise la baisse du cholestérol, tandis que l'iode participe à la sécrétion d'hormones thyroïdiennes, qui augmentent les réactions chimiques à l'intérieur de votre corps, entraînant l'élimination des sucres et des graisses.

Dans le cadre d'un régime, privilégiez le fucus vesiculosus (ou varech) et consommez-le comme coupe-faim (à prendre trente minutes avant le repas) et l'agar-agar comme aide minceur. Ce dernier, dénué de matières grasses, affiche un apport calorique quasi nul. L'iode est également un excellent désinfectant pour les plaies.



Où acheter des algues et comment les choisir ?


En magasin bio, dans certaines grandes surfaces ou chez votre traiteur asiatique, les algues s'achètent fraîches ou sous la forme déshydratée. Il faut alors les faire tremper avant de les cuisiner. Il existe également des comprimés, des gélules et des poudres dans les boutiques de diététique. Il est recommandé de les choisir en paillettes, dont la composition ne peut être modifiée.