vendredi 30 décembre 2016

Maladie cœliaque sprue : intolérance au gluten, symptômes

La maladie cœliaque, ou sprue, touche 1 Français sur 2 500. Cette maladie se manifeste généralement chez le jeune enfant quand il commence à manger des bouillies à base de blé, de seigle ou d'orge, ainsi que certaines autres céréales.


L'intolérance est causée par la gliadine, une protéine couramment nommée gluten, présente dans ces céréales. En se combinant à des anticorps du tube digestif, la maladie cœliaque endommage les parois de l'intestin grêle et empêche l'absorption de nombreux nutriments, en particulier les graisses et certains glucides.



Maladie cœliaque sprue : intolérance au gluten, symptômes



Maladie cœliaque, symptômes


Les enfants qui souffrent de la maladie cœliaque, présentent les symptômes suivants : maux d'estomac, diarrhée, crampes abdominales, ballonnement, ulcérations buccales et sensibilité accrue aux infections. Leurs selles, pâles et nauséabondes, flottent à la surface des toilettes, ce qui indique un contenue élevé en graisses.

La croissance de l'enfant est ralentie. Il peut faire de l'anémie et avoir des problèmes cutanés, une dermatite en particulier. Le diagnostic se fait par endoscopie de l'intestin grêle, avec une biopsie montrant les anomalies caractéristiques de la maladie.

Les personnes qui développent une intolérance au gluten plus tard dans leur vie peuvent avoir eu une forme bénigne ou asymptomatique de la maladie pendant leur enfance. Il arrive
rarement, que les adultes se mettent à en souffrir après une chirurgie du système digestif. 
Souvent les femmes qui sont atteintes de la maladie cœliaque n'ont pas de menstruations (aménorrhée) et peuvent même avoir des difficultés à procréer.

Une fois que la maladie est identifiée, la personne doit suivre un régime strict sans gluten. C'est pourquoi les conseils d'un diététicien sont fort utiles pour aider le malade à retrouver un bon équilibre alimentaire. La plupart des médecins prescrivent des suppléments pour lutter contre toute carence nutritionnelle. En cas d'anémie, des suppléments de fer et/ou d'acide folique sont requis.



Maladie cœliaque, éviter le gluten


Des centaines d'aliments courants contiennent du gluten : pains, gâteaux, biscuits, mélanges à gâteaux, pâtes, saucisses, crêpes fourrées, sauces, soupes, potages tout prêts, confiseries, glaces. Beaucoup d'aliments pour bébé renferment du gluten, sauf ceux du premier âge.

Toujours lire la liste des ingrédients. Évitez les ingrédients tels que liants et garnitures à base de farine, amidons modifiés. Méfiez-vous de l'indication " autres farines ", car celles-ci peuvent contenir des dérivés du blé. 
Par prudence, n'achetez que les aliments figurant sur une liste positive (aliments permis), à tenir à jour, que les associations des malades cœliaques peuvent vous communiquer. La bière, faite avec de l'orge, est à éliminer, comme toutes les boissons au malt.

Manger en dehors de chez soi. Poisson ou viande grillés, légumes à la vapeur, pomme de terre au four, toujours sans sauce, sont les seuls plats autorisés. Attention aux hosties : elles peuvent contenir du gluten.

Contrairement à la croyance populaire, les personnes qui souffrent de la maladie cœliaque peuvent manger du pain, des pâtes et des produits de boulangerie, à condition qu'il s'agisse de produits diététiques sans gluten (d'ailleurs partiellement remboursés par la Sécurité sociale). 

On trouve aussi des nouilles de riz et toutes sortes de produits préparés avec de la farine de riz, de maïs, de pomme de terre ou de soja. Il existe également des farines sans glutenEn général, il vaut mieux préparer la plupart des aliments à la maison pour être sûr d'avoir une alimentation saine, exempte de gluten.

On croyait que l'avoine contenait également la protéine gliadine, ce qu'ont infirmé des analyses. Les personnes peuvent donc, avec l'accord de leur médecin, essayer de consommer des produits à base d'avoine ; mais, s'ils ont des symptômes, il faut cesser. On fera bien la différence entre l'avoine pure et les produits à base d'avoine, qui peuvent avoir été contaminés avec du blé, à éviter absolument.