Découvrez ici les meilleures infos du site Santé pratique

Opération de la cataracte : implant monofocal ou multifocal

Chirurgie de la cataracte. Il y a deux solutions pour une meilleure vue : l'implant monofocal ou l'implant multifocal.
La cataracte touche quasi tout le monde avec l'âge : elle entraîne une gêne en moyenne vers 70 ans.


Symptômes de la cataracte


Votre vision baisse ; vous ressentez un inconfort visuel comme si vous aviez des lunettes sales ; vous avez la sensation de couleurs qui se ternissent (télévision) ou d'éblouissements.

Le coupable, c'est le cristallin : cette lentille derrière l'iris, qui assure la mise au point des images sur la rétine, est normalement limpide. Mais en vieillissant, elle perd peu à peu de sa transparence, puis devient opaque. 

Seule solution alors : remplacer votre cristallin par un implant. Il n'y a pas d'âge pour se faire opérer, ni d'âge limite (c'est possible à 85 ans et plus, afin de rester autonome et d'éviter des chutes). La décision se prend avec l'ophtalmologiste, quand vous avez trop de gêne.



Opération de la cataracte : implant monofocal ou multifocal


Cataracte, implant monofocal


Quels qu'ils soient, les implants qui viennent remplacer le cristallin ont bénéficié d'améliorations constantes. Et ils sont aujourd'hui d'une excellente qualité.
Souvent, des implants dits monofocaux sont utilisés, d'autant plus si l'opération est tardive (vers 80 ans), avec des besoins visuels moindres. Ces implants ne corrigent q'une seule distance de vision. En général, celle de loin est choisie : vous verrez donc bien de loin, mais devrez mettre des lunettes pour corriger votre presbytie et voir de près.


Cataracte, implants multifocaux


Des implants dit multifocaux peuvent aussi être proposés, sauf contre-indication : glaucome, DMLA, lésions ophtalmiques causées par un diabète ou une hypertension. S'ils nécessitent de nombreux examens et calculs, leur atout est de pouvoir corriger tous les défauts de vision : presbytie, myopie, hypermétropie, astigmatisme. Et les résultats sont très bons : vous vous passerez de vos lunettes dans 90 % de vos activités.


Une exception cependant, en cas de forte myopie ou forte hypermétropie, les calculs sont plus complexes et vous aurez davantage besoin de vos lunettes , par exemple la moitié du temps. Avant, ces implants entraînaient assez souvent des phénomènes de halos perçus autour des phares de voitures la nuit, mais ces désagréments ont beaucoup diminué.


Opération de la cataracte et durée


L'opération de la cataracte se déroule sous anesthésie locale par collyre. Si vous êtes tendue, un anxiolytique peut vous être donné. L'intervention dure 15 à 30 minutes selon le type d'implants. Après quoi, vous pouvez rapidement rentrer chez vous (pas d'hospitalisation).

Pour un résultat optimum, les deux yeux doivent être opérés, avec des implants multifocaux, de préférence dans un temps assez rapproché (15 jours environ). Pour l'instant, les deux yeux ne sont jamais opérés le même jour pour des questions de sécurité. Mais bientôt, ils devraient pouvoir l'être simultanément, le risque d'infection étant devenue pratiquement nul.

Au cas où un défaut visuel resterait insuffisamment corrigé, il est toujours possible d'y remédier : soit par laser, soit en posant un second implant devant le premier, ou encore en changeant l'implant posé.

Sinon, il n'est jamais nécessaire de remplacer les implants. Il arrive qu'une légère opacification de l'enveloppe du cristallin laissée en place se produise avec le temps. Ce phénomène qui fait croire à tort que la cataracte récidive (sensation de voile et de baisse de la vue), se produit maintenant de plus en plus tard. Et c'est anodin : un simple traitement de quelques secondes au laser rétablit aussitôt une bonne vision.


Suite d'opération de la cataracte


Les suites d'opération de la cataracte sont indolores. Vous pourrez ressentir une gêne, comme une impression de grain de sable dans l'œil, mais le plus souvent elle disparaît au bout d'une demi-journée. Vous retrouverez une bonne vision en quelques heures, même si elle s'améliore encore ensuite.